Reines et favorites : le pouvoir des femmes

Reines et favorites

HISTOIRE — Une maxime dit « derrière chaque grand homme se cache une femme » : cet essai revisite près de trois siècles d’histoire de France à travers le portrait des reines et des maîtresses royales. Et c’est passionnant !

L’ouvrage commence par le règne de François 1er et se termine par celui de Louis XVI : pendant ce laps de temps assez important, l’autrice nous parle de grands noms comme Diane de Poitiers, la reine Margot, Madame de Maintenon, la marquise de Pompadour, les Médicis, Marie-Antoinette… Une belle galerie de portraits, riches en anecdotes (parfois croustillantes !), en scandales et en deuils… Car, malgré les ors de la monarchie, la vie n’avait rien de tendre pour ces femmes soumises au bon vouloir du roi, enchaînant souvent grossesses après grossesses (ou souffrant de leur infertilité), perdant des enfants de maladies, ou suite aux maladresses des médecins de l’époque… Disgrâces, rivalités et même morts suspectes sont au programme.

C’est ce prisme que j’ai trouvé très intéressant, l’entrée dans la vie intime que propose Benedetta Craveri : on devine à travers les événements historiques, les extraits de correspondance, les chroniques de l’époque le quotidien de femmes déterminées à survivre et à chercher un peu de bonheur dans un monde très rude, à une époque difficile pour les femmes. Toutes ces fausses couches, tous ces enfants perdus si jeunes, je trouve ça forcément très triste, et c’est ce que je retiens derrière les bals et les parties de chasse. La différence entre ce passé finalement pas si lointain et notre époque est flagrante, que ça soit bien sûr dans les relations amoureuses et le mariage, mais aussi en terme de santé ou de parentalité. Je crois que je ne me remettrai jamais du recours systématique à la saignée, mais quelle idée vraiment…

L’essai montre l’évolution de la femme au sein de la société, notamment en terme d’éducation et de libertés. C’est très intéressant, et ça se lit avec grand plaisir, presque comme un roman.

Reines et favorites, Benedetta Craveri. Folio, 2009. Traduit de l’italien par Éliane Deschamps-Pria.

A propos Emily Costecalde 1008 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.