Joyeux anniversaire, Café Powell

Aussi incroyable que cela puisse paraître, cela fait déjà un an que Café Powell existe. Le webzine avait ouvert ses portes à Noël 2012, après une vingtaine de jours à le peaufiner dans l’ombre. En un an, Café Powell, ce fut 277 articles (celui-ci inclus), 2350 commentaires, 1750 « fans » sur la page Facebook,1600 followers sur le compte Twitter et 81 abonnés sur la page Google + que nous venons de créer. Ce fut également l’année du lancement du challenge New York culturel, auquel vous pouvez toujours participer !

A cette occasion, Kévin et Emily, les deux rédacteurs en chef du webzine, aimeraient remercier Oihana, Séverine, et Léa, nos rédactrices les plus actives cette année, mais également tous ceux qui ont contribué à Café Powell :  Maxime, Inès, Malaury, Elora, Emilie, Capucine, Agnès, Mehtap, Thibaut, Christel, Clémence et Delphine. Sans vous, nous n’aurions pas réussi une si belle première année.

De même, nous aimerions remercier tous les professionnels qui nous ont fait confiance, attachés de presse et chargés de communication. Nous espérons continuer à travailler aussi étroitement avec vous en 2014.

Enfin, nous souhaiterions remercier tous ceux qui nous lisent, qui partagent nos contenus, qui nous soutiennent, nous aidant ainsi à grandir et à exister dans la jungle Internet.

Quid de 2014, justement ? Nous avons inauguré en 2013 des mois à thème. Si le mois de janvier sera consacré principalement à la rentrée littéraire d’hiver, nous prévoyons un mois à thème autour des années folles pour février, et un mois à thème autour de la grande guerre, dont c’est le centenaire cette année, en mars. En août, nous nous intéresserons à l’ouest américain.

Nous en profitons pour vous rappeler que les portes du Café sont toujours ouvertes, et que nous recherchons tout particulièrement un ou deux rédacteurs musique.

A propos Emily Costecalde 663 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.