Etonnants Rêves de Gloire

Rêves de Gloire, Roland C. Wagner, Folio

Rêves de Gloire est un roman qui se mérite. Dense, exigeant, il peut difficilement se lire par petites tranches ou dans un environnement difficile : en somme, oubliez les transports au commun, c’est un lecture qui nécessite du calme. Il faut lui consacrer du temps, pour pouvoir s’immerger dans ce récit intense, qui entremêle les voix de ses personnages de manière étrangement maîtrisée. Au fil narratif principal – l’histoire d’un collection de vinyles à la recherche d’une pièce rare – s’ajoutent en effet les témoignages de nombreux personnages très peu caractérisés, qui apportent leur pierre à l’édifice sans parfois n’être plus qu’une silhouette dépourvue de sexe ou d’âge. Le lecteur est parfois un peu perdu dans le labyrinthe de l’intrigue mais cette technique lui permet d’appréhender mieux le monde que décrit Roland C. Wagner.

Car il faut le savoir, Rêves de Gloire est une uchronie : dans les livres d’histoire, nulle mention de l’attentat déjoué du Petit-Clamart contre le Général de Gaulle. En revanche, on trouve celui de Croix-de-Berny, réussi cette fois. La mort brutale du Général a bien sûr eu un important impact politique… ajoutons que, de son côté, Kennedy a survécu à sa visite à Dallas en 1963. Le monde n’a pas le même visage et l’aspect géo-politique est important dans la construction du présent tel qu’il est dépeint par Rêves de Gloire. Dans le monde de Rêves de Gloire, la guerre d’Algérie n’a pas eu la même conclusion que dans notre monde : trois enclaves sont demeurées françaises, dont Alger.

Rêves de Gloire, Roland C. Wagner, Folio

C’est à Alger que notre narrateur, collectionneur passionné, se met en quête d’un vinyle rarissime, de manière presque obsessionnelle. Véritable ode à la musique, la vraie, matérialisée et tangible, Rêves de Gloire nous entraîne dans les ruelles d’Egypte où l’on jette des vinyles par sacs entiers, dans les boutiques confidentielles d’Alger où chiner de vraies petites perles et même, soyons pragmatiques, sur Ebay…

Comme nous vous le disions, c’est un roman qui se mérite : de par son volume et sa construction, il est difficile de rester ferré tout du long. Pourtant il serait dommage de jeter l’éponge, d’autant que Rêves de Gloire est considéré par beaucoup comme LE chef d’oeuvre de son auteur…

Rêves de Gloire, Roland C. Wagner. Folio SF, 2015.

A propos Emily Costecalde 663 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.