Le Dernier apprenti sorcier : Peter Grant, enquêteur surnaturel, à votre service !

Le Dernier Apprenti Sorcier, Les Rivières de Londres, Ben Aaronovitch, J'ai lu

FANTASTIQUE — Les fantômes, vous y croyez ? Non ? Pas plus que les vampires, les sorciers ou les goules ? Peter Grant, un jeune flic britannique, était comme vous jusqu’à ce que son quotidien bascule. Avec sa collègue et amie Lesley, il surveillait une scène de crime quand soudain, un témoin s’est présenté. Un témoin… décédé il y a quelques cent vingt ans. Normal.

Alors que Peter s’apprête à être affecté à un service de bureaucrates à son plus grand désarroi, l’inspecteur Nightingale demande spécifiquement ses services et le prend sous son aile. Or, cet inspecteur pas comme les autres a une spécialité : le surnaturel. Et Peter devient son apprenti, emménageant avec lui dans un gigantesque manoir londonien où il devra apprendre à maîtriser les arcanes de la magie et une ou deux langues mortes au passage. Plus palpitant que gérer la paperasse des autres flics, non ?

Nous suivons donc Peter sur sa première enquête magique, avec une certaine délectation. Peter est en effet un narrateur très sympathique et non dénué d’humour. Curieux, ouvert d’esprit et aventureux, notre jeune flic se lance avec enthousiasme dans sa nouvelle affectation. Le style, vif, et bourré de jeux de mots, de références à la pop culture et de punchlines marquantes, contribue à faire de ce premier tome une bonne lecture de divertissement.

Le Dernier Apprenti Sorcier, Les Rivières de Londres, Ben Aaronovitch, J'ai lu

C’est aussi un sacré hommage à la ville de Londres, qui a toujours fasciné les auteurs de l’imaginaire. Peu de villes sont aussi adaptées aux enquêtes d’un flic du surnaturel. Bon, avouons-le, Paris serait aussi un excellent théâtre pour les aventures de Peter et de Nightingale. Mais la touche so british du récit a, avouons-le, beaucoup de charme, et l’auteur décrit tellement bien Londres qu’on a bel et bien l’impression d’en arpenter les rues. Même quand on n’y a jamais mis les pieds ou que notre dernière visite remonte à il y a dix ans (oui, c’est passé bien vite !).

Un brin d’humour décalé, une enquête qui sort des sentiers battus et beaucoup de fantastique font de ce premier tome un très bon moment de lecture. Si vous avez aimé The Rook, vous aimerez sûrement Le Dernier Apprenti Sorcier et les fans de Neverwhere apprécieront aussi sans doute les aventures de Peter Grant. Londres a gagné une nouvelle dose de magie !

Le Dernier Apprenti Sorcier, tome 1 : Les Rivières de Londres, Ben Aaronovitch. J’ai lu, 2012. Traduit de l’anglais par Benoît Domis.

A propos Emily Costecalde 649 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.