Mon toi, un bel album qui invite à la découverte !

Mon toi, Stéphane Girel, Hongfei Cultures
Visuel : HongFei

ALBUM JEUNESSE — L’année dernière, on vous parlait déjà de Je serai cet humain qui aime et qui navigue, un autre album extraordinaire de Stéphane Girel, publié aux éditions HongFei Cultures, en collaboration avec Frank Prévot. Le voici qui récidive avec un nouvel album en solo : Mon toi.

Elle et Lui ont chacun un « chez soi ». Chez l’un, rien n’est terminé et chez l’autre, les tuiles ont pris la poudre d’escampette. Et puis, il manque chaque fois un petit je-ne-sais-quoi…
Les voici donc tous deux partis demander de l’aide aux autres, là-bas. Et à chaque rencontre, on découvre une nouvelle cabane, qui en dit vraiment long sur son habitant : il y a celle qui est  retranchée, la maison sens dessus-dessous, celle qui manque de s’écrouler ou celle encore dont le dehors semble être le dedans, et vice-versa !

Mon toi, Stéphane Girel, Hongfei Cultures

À chaque double-page, Elle et Lui découvrent donc un nouveau lieu, une nouvelle personne. Le voyage est riche en découvertes, en enseignements et en chouettes trouvailles. En questions, aussi. Comment ce serait si un « Nous » se dessinait ? Comment serait la cabane d’Elle et Lui, ensemble ? Les demi-plans que chacun a élaboré dans sa tête iront-ils l’un avec l’autre ?

Vous l’aurez compris, Elle et Lui en sont à se confectionner un petit nid à deux, ce que ne cache nullement le jeu de mots très poétique du titre.
Poésie pourrait d’ailleurs être le maître-mot de l’album ! Le texte prend très peu de place au sein des doubles-pages et, à chaque fois, les quelques lignes sont sensibles, très imagées et évoquent, par leurs sonorités, tout un univers. Les mots ne dévoilent pas tout de ce que traversent ou ressentent les différents habitants, mais ils sont puissants, évocateurs.

C’est également le cas des illustrations : à chaque double-page son ambiance, que ce soit dans les couleurs (chaudes, froides, ou bien très variées), ou dans les représentations des cabanes et de leurs habitants. Les planches sont riches en couleurs chatoyantes et c’est un vrai plaisir pour les yeux que de lire et relire l’album !

Avec beaucoup de délicatesse, Stéphane Girel nous raconte l’histoire d’une relation (amoureuse ?) qui se construit pas-à-pas, comme un beau projet commun, élaboré en respectant la personnalité et les envies de l’un, comme de l’autre. Elle et Lui ont leurs propres idées, une vision du monde, et la cabane de ce petit Nous laisse la place à chacun. Tout cela est richement illustré par des planches pleines de couleurs et de détails, dans lesquelles on apprécie de se perdre. Encore un très beau titre au catalogue de HongFei Cultures, qui s’y entend décidément pour publier des petites pépites !

Mon toi, Stéphane Girel. Hongfei Cultures, 19 avril 2018.

A propos Oihana 497 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.