American Royals : l’histoire secrète de la famille royale américaine !

UCHRONIE — Katharine McGee revient, après sa trilogie Inaccessible, à la littérature jeunesse avec un roman fondé sur une idée renversante : et si Georges Washington avait accepté la couronne plutôt que de pousser son pays vers une république ? Et si les États-Unis étaient, en 2019, toujours un royaume gouverné par une famille royale ?

250 ans après ce basculement historique, c’est toujours la famille Washington qui règne sur les États-Unis d’Amérique. Et il s’agit d’une famille comblée : le roi et la reine ont eu trois enfants, la princesse héritière Béatrice, et les jumeaux, Samantha et Jefferson. A 21 ans, Béatrice a, paraît-il, une chance incomparable : elle sera la première femme à monter sur le trône, suite à une réforme du droit de succession. Béatrice a donc été élevée en tant qu’héritière du trône et formée dès son plus jeune âge à prendre ses fonctions… sans que qui que ce soit lui ait jamais demandé son avis sur la question. Et il se trouve que plus le temps passe, plus la jeune femme trouve cette destinée pesante. Samantha, quant à elle, apprécie de pouvoir casser les codes et les règles en compagnie de son jumeau, tout en déplorant de n’être que la « princesse de rechange ». Mais a-t-on vraiment autant de latitude lorsque l’on est une princesse royale ?

Le récit est constitué de quatre points de vue qui s’alternent : successivement, on suit donc Béatrice, la princesse héritière ; sa jeune sœur Samantha ; Nina, la meilleure amie roturière de celle-ci ; et Daphné, l’ex-petite amie du prince Jefferson, une jeune aristocrate dont les parents ont de très grandes ambitions. Cette organisation du récit a l’immense avantage de nous offrir des points de vues variés sur l’intrigue en cours, puisque s’y mêlent adjuvantes et opposantes, les rôles n’étant pas fixés, avec toutefois le désavantage de ne proposer aucun point de vue masculin… alors que les personnages masculins sont très nombreux ! Car, sans surprise, l’histoire va essentiellement tourner autour des histoires (et des peines) de cœur des quatre jeunes filles. De la princesse mal assortie qui soupire après un parti inaccessible à l’ex-petite amie revancharde qui s’accroche à son prince, on est servis en terme d’histoires d’amour pas toujours très heureuses.

Sur cette toile de fond se joue la vie familiale et politique des Washington, toujours placée sous le feu des projecteurs des paparazzi, évidemment, mais aussi du commun des mortels… qui s’en donne à cœur joie sur les réseaux sociaux. Le décalage entre la vie monarchique (qui renvoie aux images d’un passé révolu, du moins en France), et les réalités de notre génération s’avère assez savoureux ! Tout ce petit monde roule en Rolls, est accro à Instagram et autres réseaux, déploie des kilomètres de soie sauvage et de joyaux au moindre bal et – pour certains personnages – juge ses contemporains à la quantité de particules que comporte leurs noms. Il y a dans le roman un indéniable mélange de glamour et de langue de vipère que n’aurait pas renié la série Gossip Girl. Pourtant, en s’attachant aux heurs et malheurs de ces quatre jeunes filles, Katharine McGee tisse un récit très prenant, qui se fait assez souvent touchant. Et le retournement final – certes assez attendu ! – promet un second (et donc dernier) tome du même acabit.

Malgré une intrigue somme toute assez prévisible, le style fluide et accessible de Katharine McGee rend les histoires d’amour des quatre protagonistes très prenantes, quand bien même le sujet prend presque complètement le pas sur la politique. On peut espérer que le sujet reviendra un peu plus sur le devant de la scène dans le tome 2, dont on aimerait qu’il sorte bientôt !

American Royals, Katharine McGee. Traduit de l’anglais par Laureline Chaplain. Lumen, août 2019.

A propos Oihana 550 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.