N ou M ? Les Beresford à l’attaque !

ESPIONNAGE — On connaît l’œuvre prolifique d’Agatha Christie en termes de romans policiers d’enquête – elle est tout de même la reine du whodunnit. Mais parmi toute son oeuvre, on trouve également quelques romans d’espionnage comme N ou M ? , dont on parle aujourd’hui !

1940. Tommy et Tupence Beresford, as du contre-espionnage durant la Grande Guerre se lamentent. Estimés trop vieux, personne ne souhaite mettre à profit leurs compétences ! Finalement, un officier du renseignement propose à Tommy – seul ! – de débusquer des agents nazis de la Cinquième Colonne, installés dans la paisible station balnéaire de Leahampton, une petite ville côtière fort ennuyeuse. Un seul indice : ils se font appeler N et M. Alors que Tommy part sans rien révéler des détails à sa douce moitié, voici que celle-ci le surprend en le rejoignant frauduleusement. Sous les fausses identités de Mr Meadowes et Mme Blenkensop, le tandem de choc va tâcher de démêler l’affaire. Qui sont réellement les agents N et M ?

Alors que l’on connaît parfaitement Hercule Poirot et Miss Marple, le couple de détectives amateurs Tommy et Tupence Beresford est un peu moins célèbre – ce qui n’a pas empêché Pascal Thomas d’adapter trois de leurs six aventures pour la télévision française, avec André Dussollier et Catherine Frot dans les rôles-titres.
N ou M débute donc dans les premières années de la deuxième guerre mondiale, alors que l’Angleterre tente de déjouer un projet de débarquement des Allemands sur leurs côtes. Il est d’ailleurs à noter que ce volume est le seul de l’œuvre de l’autrice qui évoque ouvertement ce conflit mondial !

L’intrigue se déroule essentiellement à huis-clos, puisque Tommy et Tuppence sont priés de concentrer leurs efforts sur la pension du Sans-Souci et ses habitants du moment. Pourtant, difficile de trouver qui peut être le coupable, tant les logés au Sans-Souci sont d’une effarante banalité. C’est justement ce qui rend le roman si prenant ! On navigue de l’un à l’autre, soupçonnant tour à tour la logeuse qui se fait passer pour Espagnole alors qu’elle est sans nul doute Irlandaise, le major retraité des Indes dont les souvenirs sont beaucoup trop détaillés pour être honnêtes, ou bien Mr. Cayley, dont le personnage de malade imaginaire peine à convaincre. Et l’ennemi est sur ses gardes ! Filatures, petits pièges, coups de fils énigmatiques, Agatha Christie déploie ici les grands classiques du genre. Pourtant, la résolution n’est pas si classique que cela, puisqu’elle doit une grande part au hasard et aux heureuses coïncidences. L’humour n’est jamais très loin dans ce récit, que ce soit dans les situations, ou dans les réparties des personnages – Tuppence, notamment, n’a pas sa langue dans sa poche. Ces petites touches viennent alléger une intrigue globalement assez sombre, puisque le potentiel débarquement allemand, comme la présence d’agents double, est constamment rappelée.

Évidemment, si vous lisez beaucoup d’Agatha Christie, l’identité des agents que l’on cherche ne fera peut-être pas long feu. Mais malgré cela, le roman reste parfaitement mené : les péripéties s’enchaînent sans coup férir et les réflexions des personnages sont bien alimentées, relevées de touches d’humour bienvenues.
En somme, cette aventure de Tommy et Tuppence a le confort d’une vieille paire d’espadrilles que l’on retrouve après une longue journée de randonnée : on n’est pas forcément surpris, mais on apprécie l’immense confort de ce à quoi on est habitué !

N ou M ?, Agatha Christie. Traduction de l’anglais révisée par Jean-Marc Mendel. Ed. du Masque, 4 septembre 2019.

A propos Oihana 550 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.