Agatha : Agatha avant Christie !

BIOGRAPHIE ROMANCÉE JEUNESSE — L’été dernier, Françoise Dargent nous avait régalés avec la biographie romancée du jeune Rudi Noureev, qui explorait la vie du jeune danseur avant le fameux saut qui l’a fait passer à l’Ouest. Cet été, elle remet le couvert avec une biographie de la jeune Agatha Miller… devenue, par la suite, Agatha Christie !

Agatha vit seule à Torquay  avec sa mère depuis la mort de son père. Son frère aîné, Monty, est officier aux Indes ; sa sœur aînée, Madge, est mariée et mère, mais leur complicité est intacte lorsqu’elles se revoient. Agatha s’ennuie. Ferme. Alors elle lit, à peu près tout ce qui lui tombe sous la main, mais surtout des romans policiers. Et puis, de temps en temps, elle imagine des histoires, avec des disparitions, des meurtres et quelques complots machiavéliques. Mais Agatha n’écrit pas, ça c’est le talent de Madge.
Non, Agatha, elle, veut devenir chanteuse d’opéra. L’ennui, c’est qu’il y a moins d’argent et puis, Mme Miller refuse d’envoyer Agatha à l’école, dont elle juge le niveau trop bas.

Dès les premières pages, Françoise Dargent dresse le portrait d’une jeune femme vive d’esprit et au caractère pour le moins affirmé : elle fait du patin, grimpe aux arbres, tourne les domestiques (et sa pauvre mère !) en bourrique, et se pose beaucoup de questions sur sa vie, sur les relations humaines et le monde en général. C’est une jeune fille au caractère extrêmement attachant que l’auteur nous dépeint avec forces détails et anecdotes.

Agatha, Françoise Dargent, Hachette jeunesse, Agatha Christie

L’auteur s’est bien documentée et a tiré la plus grosse part des données biographiques de l’autobiographie à laquelle Agatha Christie s’était livrée à la fin de sa carrière. Elle a également repris les titres phares de l’auteur, ainsi que d’autres bien moins connus (ceux écrits sous le pseudonyme de Mary Westmacott, par exemple), dont les motifs et trames d’intrigue se retrouvent dans les rêveries et ébauches d’histoire de la jeune Agatha. C’est même assez drôle de traquer les petites allusions et les détails issus de la bibliographie de la prolixe auteure de romans policiers.
Mieux, même, Françoise Dargent parvient à retrouver le style des romans de l’époque à laquelle a grandi Agatha, ce qui contribue à renforcer l’ambiance de ce début de siècle. C’est un roman historique de très bonne facture que nous livre l’auteur, ainsi qu’une biographie romancée enlevée et prenante.

Françoise Dargent fait renaître l’adolescente Agatha dans un texte aussi vivant et malicieux que la jeune fille qu’il décrit. Voilà une biographie romancée qui devrait plaire à tous les jeunes amateurs de la grande dame du crime !

Agatha, Françoise Dargent. Hachette Jeunesse, 24 août 2016.

A propos Oihana 546 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.