Visiter Las Vegas : bonne ou mauvaise idée ?

Préparez-vous à en prendre plein les yeux !

Si l’on devait nommer la ville la plus aexcentrique et la plus absurde du monde, il est fort probable que l’humanité désignerait Las Vegas comme grande gagnante de ce concours, tant son modèle est unique ou presque. Mais la question qui se pose alors face à une telle étrangeté est de savoir si cela vaut le coup de traverser le désert du Nevada pour aller découvrir cette ville qui ne dort jamais, quintessence du règne de l’argent à l’américaine, ou s’il vaut mieux passer son chemin devant cette opulence outrancière et préférer aller découvrir les nombreuses autres merveilles des États-Unis. Tout dépendra bien sûr de votre état d’esprit, mais, malgré tout, passer à côté de Las Vegas serait passer à côté d’une expérience inédite.

Contre : une philosophie difficile à appréhender

Si vous aimez visiter des villes pour leur côté historique, leurs murs chargés d’histoire ou leur architecture ancienne, Las Vegas ne sera évidemment pas votre tasse de thé. Cette ville est non seulement très récente, elle est aussi en constante évolution. Dès qu’un édifice a fait son temps, ce qui ne se compte qu’en décennies à Las Vegas, il est aussitôt démoli pour être remplacé par un autre, plus grand, plus beau et plus moderne. Inutile donc de partir à la recherche de bâtiments historiques, cette ville n’existe que pour le jeu, mais au moins les hébergements sont splendides.

Mais le plus grand défaut de cette ville reste le mode de vie qu’elle représente et personnifie. Si vous ne pouvez supporter les ambiances lumineuses et les fausses dorures où tout est pensé dans un seul but, le culte de l’argent, alors Las Vegas sera une grande souffrance pour vous. Des écrans géants partout vous invitent à acheter des places pour un nombre incalculable de spectacles à la qualité relative, les casinos exhibent leur folie en vous en envoyant plein la vue à l’aide de nombreux artifices et il n’y a pas le moindre banc ou parc dans la ville pour se ressourcer et se reposer. Le seul moyen de s’asseoir est dans un restaurant ou devant une machine à sous.

Non loin du fameux Strip se cache un autre Las Vegas, dans le quartier de Fremont. Ici, des casinos toujours, mais aussi le plus grand écran du monde qui recouvre toute une rue, des spectacles avec des femmes dénudées, des gens déguisés et des SDF aux panneaux des plus provocateurs. Un mix plus qu’étrange au milieu duquel marchent les familles américaines moyennes venues se payer un faux goût de luxe, et les ados font les yeux ronds. Il faut donc être préparés à voir des choses inhabituelles, voire choquantes, avant de se rendre Las Vegas.

Fremont, encore plus déroutant

Pour : une cité unique en son genre

Mais malgré tout cela, le but d’un voyage est avant tout de découvrir des environnements et des modes de vie différents. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Las Vegas est un dépaysement total et mérite le détour pour tous les yeux curieux de découvrir une ville qui n’existe nulle part ailleurs, sans sombrer dans le jugement. Las Vegas reste une ville fabuleuse, qui a servi de décor à de nombreux films et séries comme 21, Las Vegas Parano ou la dernière saison de Twin Peaks. Marcher au milieu de ces décors mythiques est véritablement un plaisir.

Et puis, il est aussi fortement possible de se faire plaisir à Las Vegas, tant il existe de divertissements différents. Que l’on soit joueur ou pas, il n’y a pas de mal à dépenser quelques dizaines d’euros dans un casino pour goûter à la folie de cet endroit et se retrouver à jouer dans des lieux extraordinaires, où il faudrait être millionnaire pour rentrer si l’on était à Monaco. Ici, il n’y a pas de dress code, et tout le monde peut rentrer dans un casino et s’asseoir à n’importe quelle table, alors que Las Vegas compte pourtant certaines des plus prestigieuses des salles de poker de la planète.

Paris ? Non, Las Vegas et toutes ses surprises

En résumé, si l’on arrive à mettre de côté pour un temps son esprit moralisateur et que l’on ne reste que quelques jours, on prendra plaisir à visiter Las Vegas et son exubérance, avant de reprendre le cours normal de son voyage, comme un réveil soudain après un rêve des plus loufoques, mais non moins intrigant et passionnant.

 

A propos Kévin Costecalde 202 Articles
Passionné par la photographie et les médias, Kévin est chef de projet communication. En 2012, il a lancé le blog La Minute de Com, une excellente occasion selon lui d'étudier les réseaux sociaux et l'actualité. Curieux et touche-à-tout, Kévin aime les challenges, les voyages et l'ironie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.