L’Âge des possibles : ah, l’adolescence !

L'Âge des possibles

ROMAN ADO — Chicago, de nos jours, 3 adolescents perdus dans l’immensité de cette métropole américaine : L’Âge des possibles, c’est une parenthèse dans la vie de Saul, Rachel et Temple, trois adolescents un peu paumés qui vont se découvrir au fil des pages.

Saul et Rachel sont deux jeunes amish qui vont vivre leur rumspringa, leur découverte du monde en dehors de leur communauté, et qui, pour se faire, vont visiter Chicago. Temple, elle, est juste une adolescente peu dégourdie et effrayée par tout et n’importe quoi qui va aller rendre visite à sa soeur à la grande ville pour voir un ballet. Les 3 vont se rencontrer dans une station de métro désaffectée et ne plus se quitter le temps du roman.

Récit riche en rencontres enrichissantes, en réflexion et en apprentissages en tout genre, L’Âge des possibles ne court que sur quelques jours qui vont changer la vie des trois personnages. La narration saute d’un personnage à l’autre, afin de nous donner plus ample accès à ses pensées et à son cheminement. Chicago, grande ville américaine moins charismatique et exubérante que New York ou San Francisco, constitue un cadre intéressant pour ce rite de passage : submergeant les personnages, la ville ne leur vole pourtant jamais la vedette.

Côté personnages, Rachel sort du lot, elle est douce, bienveillante et lumineuse, on prend beaucoup de plaisir à faire sa connaissance. Les dilemmes de Saul sont également très intéressants, et on notera également la personnalité solaire et pourtant un peu triste de Frédérick. En revanche, Temple est à baffer. On a envie de la secouer tout au long du livre (surtout au début). Il est difficile pour elle de s’éloigner du giron de ses parents pour prendre son indépendance, mais elle agit du coup comme un gros bébé égoïste un brin drama queen.

C’est donc, vous l’aurez compris, un triple roman d’initiation sur cet âge charnière si délicat à vivre entre enfance et âge adulte, cet âge où toutes les routes semblent ouvertes et tous les chemins possibles. C’est très joliment écrit.

L’Âge des possibles, Marie Chartres. L’école des loisirs, 2020.

A propos Emily Costecalde 728 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.