Quatre sœurs : Enid & Hortense

BANDE-DESSINÉE JEUNESSE — La série des Quatre sœurs est une tétralogie romanesque signée Malika Ferdjoukh. Adaptée en bande-dessinée il y a quelques années, sous les pinceaux de Cati Baur, la voici qui ressort au format intégrale, couplant les tomes deux à deux !

Les quatre sœurs Verdelaine, qui sont en fait cinq, récemment orphelines, vivent à la Vill’Hervé, une grande maison en bord de mer, sous la houlette de Charlie, l’aînée, qui jongle entre les factures et les caprices de la chaudière.
Enid est la plus jeune. Celle qui ne comprend rien aux choses de l’amour, vit des aventures formidables, et celle que personne ne croit quand elle dit qu’elle entend un fantôme hurler dans le parc. Après elle vient Hortense, la secrète et timide Hortense, paralysée à l’idée de parler devant un groupe de personnes, qui aimerait juste écrire ses journaux intimes et qu’on lui lâche la grappe – particulièrement lorsqu’il s’agit de Bettina. Bettina, justement – troisième dans la liste – est une adolescente en pleine crise, qui rêve au grand amour (avec un beau garçon évidemment) et ne supporte pas la concurrence. Quant à Geneviève… c’est la logisticienne de l’équipe, celle qui enfourne des cake, fait tourner des lessives et repasse à tour de bras, tout en cachant précieusement son petit secret.

Ce premier volume relié en intégrale regroupe les deux premiers tomes de la bande-dessinée, respectivement consacrés à Enid et Hortense.
Enid, donc, 9 ans et des brouettes, entend depuis la dernière tempête un fantôme hululer dans le parc. En dépit des remontrances de ses aînées, elle se met en tête d’enquêter, tout en essayant de se faufiler parmi sa famille nombreuse. Cette première histoire est assez tournée vers l’aventure car Enid est une fillette débrouillarde qui, malgré les difficultés, ne s’en laisse pas conter. Parallèlement à la véritable enquête qu’elle mène en compagnie d’un camarade de classe, on suit sporadiquement les autres sœurs, dont la routine est perturbée par une colocataire surprise, Colombe, la fille d’une collègue de travail de Charlie, qu’elles hébergent pour quelques jours. La jeune fille (trop) sage s’attire les foudres de Bettina qui rêve de l’humilier en public…

Le récit alterne donc entre l’aventure principale – celle d’Enid – et ce que vivent les autres sœurs, la rivalité Colombe-Bettina étant le second arc narratif du tome.

Dans la deuxième moitié de la bande-dessinée, on se concentre plutôt sur Hortense qui, suite à un problème d’élocution durant un exposé, va se retrouver embarquée dans des cours de théâtre. Survivra-t-elle à son extrême timidité ? Cette fois encore, une enfant extérieure à la fratrie Verdelaine s’invite dans le paysage. Il s’agit de Muguette, une jeune fille en convalescence qui vient de s’installer avec son infirmière dans la maison d’à-côté, et va retrouver Hortense sur sa falaise. Or, Muguette va pousser Hortense hors de ses retranchements !
Comme dans le récit précédent, Bettina occupe le second arc narratif majeur, toujours aux prises avec sa quête amoureuse. Si l’adolescente peut se montrer particulièrement peste et agaçante, cela m’a donné très envie de lire le volume qui lui est consacré !

Le récit sait ménager ses effets de suspense (et pas uniquement quand on chasse le fantôme), les répliques pleines d’humour, ou les passages plus tristes, lorsque les cinq sœurs repensent à leurs parents. Surtout, on entre dans le quotidien si chaleureux de cette sororie pas comme les autres, qu’il est très difficile de quitter.

Les dessins de Cati Baur, aux tonalités douces et aux traits assez ronds, accompagnent à merveille le texte de Malika Ferdjoukh.

Si vous ne connaissez pas encore la série des Quatre sœurs, cette nouvelle édition en intégrale est donc l’occasion idéale de vous lancer ! Les deux premiers opus étant, de plus, plutôt marqués par des ambiances respectivement automnale et hivernale, la période s’y prête complètement. On attend désormais vivement la suite !

Quatres sœurs, intégrale tome 1 : Enid & Hortense. Réédition Rue de Sèvres, 26 octobre 2022.

A propos Oihana 677 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.