Zita, la fille de l’espace : un excellent comics de SF jeunesse !

COMICS DE SCIENCE-FICTION — De Ben Hatke, nous vous avions présenté aux moments de sa parution la série Jack le téméraire, sans jamais présenter la série d’origine, Zita, la fille de l’espace. Il est donc grand temps de rattraper ce manque ! D’autant que la série, publiée pour la première fois en français en 2013, ressort tout juste avec une nouvelle traduction enrichie.

Zita et son ami Joseph jouent dans les bois, lorsqu’ils trouvent un étrange appareil muni d’un bouton. Contre l’avis de Joseph, Zita appuie dessus… et son ami se retrouve projeté dans la galaxie. Ni une ni deux, la fillette le suit pour tenter de le sauver. Et là voilà qui débarque à l’autre bout de l’univers, sur la planète Scriptorius, peuplée d’espèces multifomes et multicolores, menacée de destruction par l’arrivée imminente d’un astéroïde géant. Zita n’a donc que trois jours devant elle pour retrouver Joseph… et rentrer chez eux !

Le premier tome de cette trilogie s’avère particulièrement lisible, notamment pour les jeunes lecteurs. En effet, Ben Hatke livre un scénario bien construit, mais pas trop alambiqué, porté par des dialogues courts et simples. Surtout, il maîtrise parfaitement les planches sans narration, ce qui rend le comics particulièrement fluide (et pas trop effrayant au niveau de la quantité de texte à lire). Le dessin, en effet, aux lignes simples et aux couleurs claires, s’avère aussi lisible que plaisant à regarder.

Le récit, assez linéaire, offre son lot de batailles épiques, complots et inévitables trahisons. Impossible, donc, de s’ennuyer ! De plus, l’aventure nous plonge dans un univers truffé de créatures toutes plus étranges et colorées les unes que les autres, dont certaines sont amusantes et d’autres proprement terrifiantes.
L’intrigue véhicule de belles valeurs autour de l’amitié et de l’entraide, sans être moralisatrice ni convenue. Cerise sur le gâteau ? C’est la fillette qui part au secours de son ami, et non l’inverse, ce qui change agréablement !

Bref, ce premier tome a été une excellente découverte ! Accessible aux plus jeunes, ce comics de science-fiction fait la part belle à une aventure trépidante, portée par deux personnages très touchants, que l’on a hâte de retrouver au prochain tome.

Zita, la fille de l’espace, Ben Hatke. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Fanny Soubiran. Rue de Sèvres, réédition octobre 2022 (traduction revue et enrichie).

A propos Oihana 677 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.