C'est tout chaud !

(Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire : le roman de l’été !

Visuel : Stéphanie Pélerin

COMÉDIE — La couverture, d’un beau bleu azur, s’orne d’un cocktail accueillant, comme une invitation à glisser ce roman dans sa valise cet été. Si vous cherchez une lecture rafraîchissante pour les vacances, ne cherchez plus : nous l’avons trouvé pour vous ! Paru aujourd’hui aux éditions Mazarine, (Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire est le premier roman de Stéphanie Pélerin, prof de français en région parisienne et blogueuse à ses heures.

(Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire met en scène Ivana, une prof trentenaire bien installée dans sa routine qui voit son quotidien chamboulé le jour où Baptiste, son compagnon, décide de la quitter après huit ans d’amour. Pour Ivana, c’est la douche froide : la voilà de nouveau célibataire, seule avec ses rides naissantes et ses kilos en trop. Qu’à cela ne tienne ! Ivana va prendre sa vie en main. Sur les conseils d’une amie, elle s’inscrit sur « Be my boy », célèbre site de rencontres…

Voilà un très joli roman, tout en légèreté : porté par un style vif et bourré d’humour, (Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire nous plonge dans le quotidien d’une femme d’aujourd’hui, à laquelle il est difficile de ne pas s’attacher. Joyeusement imparfaite, Ivana doute, hésite, s’enthousiasme, déprime, va de l’avant au fil des pages : nous suivons avec beaucoup de tendresse son évolution.

Mais le roman de Stéphanie Pélerin n’est pas qu’une comédie estivale : il pose des questions très pertinentes sur la manière dont sont perçues les femmes quand elles sont célibataires, et qu’elles assument leur sexualité, sur le miroir que nous tend la société, sur la pression indéniable qui repose sur nos épaules (le célibat à trente ans passés, la peur parfois inconsciente de ne pas être mariée ou mère passé un certain âge). L’histoire joue avec nos peurs plus ou moins conscientes, et les désamorce. Rien n’est vraiment grave, on peut se remettre de tout !

(Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire est un roman résolument optimiste, de ceux dont la lecture vous donne la pêche, et le sourire aux lèvres. Indéniablement LE livre de l’été 2016.

(Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire, Stéphanie Pélerin. Mazarine, 15 juin 2016.

A propos Emily Costecalde (588 Articles)
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.
Contact :Twitter

3 Commentaires le (Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire : le roman de l’été !

  1. Celui-ci me tente de plus en plus ! Il a l’air idéal pour l’été

  2. J’ai aimé ce roman d’apparence légère mais qui, comme tu le soulignes aussi, aborde avec humour des thèmes plus sérieux comme le regard qu’on porte sur ces femmes célibataires et qui assument leur sexualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*