Miami : direction South Beach

Miami Beach : le nom à lui seul fait rêver. On imagine une longue plage de sable blanc, bordée de cocotiers, avec un océan Atlantique bien plus accueillant que sur nos côtes françaises. A raison, effectivement. On se figure également une longue rue face à l’océan, avec ses hôtels de luxe et ses bars vantant des mojitos dans des verres à cocktail tenant plus du saladier que du shot. Vous visez juste, une nouvelle fois. Mais South Beach comme l’appelle les locaux, ce n’est pas que ce fameux Ocean Drive. Même si, on ne vous le cachera pas, la plage est bel et bien un incontournable à Miami. Prenez votre crème solaire, on vous emmène à South Beach !

South Beach est située entre Biscayne Bay et la grande bleue : ce n’est pas anodin, pour rejoindre Miami Beach du centre-ville, vous devez emprunter une sorte de grand pont (la ligne de bus S est bien pratique : descendez après Lincoln Road et la 17th pour rejoindre rapidement la plage sans trop marcher). On retient quatre grandes artères : Ocean Drive (célébrissime), Collins Avenue, Washington Avenue et Lincold Road. Les trois premières sont parallèles. Ocean Drive, on l’a dit, fait face à l’Atlantique (logique) : c’est le lieu de la fête permanente, avec ses hôtels de luxe art déco, ses bars, ses voitures de luxe. Remonter cette rue emblématique est un must.

Lincold Road Mall, Miami, Café Powell

Nous ne pouvons que vous conseiller de commencer votre ballade au début de Lincoln Road, au croisement avec Alton (le fameux bus S vous y dépose) : Lincoln Road Mall est une longue rue piétonne, pensée dans le but de rivaliser avec la cinquième avenue new-yorkaise ou le Rodeo Drive de Los Angeles dixit le Guide du Routard. Bon, on n’y est pas vraiment, mais ça a son charme, avec les palmiers, les fontaines, les terrasses de restaurant qui débordent sur la rue… sans oublier les nombreuses boutiques !  Pourquoi ne pas déjeuner/dîner à Nexxt Café en chemin ? Demandez à être placé en terrasse, et regardez l’animation de la rue. Le Nexxt Café propose une carte gigantesque : burgers, pizzas, pâtes, salades, plats divers et variés… d’habitude, on se méfie des cartes à rallonge, qui proposent des plats de spécialités aussi différentes (il y a des mets mexicains, asiatiques, américains…), mais nous avons été agréablement surpris. Les burgers sont bons (mais les frites comptées à part), les salades gargantuesques (n’en prenez pas une en se disant que vous avez une petite faim…!) et les enchiladas goûteuses. En revanche, l’addition pour deux monte rapidement à quarante dollars, et le service est un peu industriel…

On ne peut que vous conseiller également un tour à Books and Books, café-librairie. Vous trouverez par ailleurs de grandes enseignes : Apple Store, Guess, H&M, American Eagle,… Mais ce n’est pas ici qu’on vous conseille de faire du shopping ! Pour des prix vraiment intéressants, songez aux outlets malls. Le plus grand de Floride s’appelle Sawgrass Mills : vous pouvez y aller en taxi (et payer environ 90 dollars l’allée) ou en navette (prix variable). Vous pouvez également faire un tour à Dolphin Mall, plus proche : compter environ 80 dollars aller/retour en taxi, mais il existe également une navette, plus abordable à dix dollars. Vous y découvrirez des grandes enseignes (Levi’s, Ralph Lauren, Hugo Boss, Guess, Armani) à des prix vraiment cassés. Là bas, les gens achètent carrément des valises pour ramener tous leurs achats. Songez à demander le “passport to shopping” à l’entrée, pour des remises supplémentaires.

Española Way, miami, Café Powell

A droite sur Washington Avenue, vous allez tomber sur Española Way, une autre rue piétonne d’inspiration ibérique, avec restaurants de tapas (et un français avec le drapeau breton fièrement affiché !), maisons de type haciendas et toujours les célèbres cocotiers. Une petite balade sympathique en passant.

Sur Washington Avenue, nous avons testé deux musées conseillés par le Guide du Routard (nous reviendrons audit guide plus tard) et nous avons été un poil déçus. Nous avons tout d’abord été voir le Wolfsonian Museum, dédié au design. Grand bâtiment calme, le musée abrite également une boutique/cafétéria pour le coup vraiment sympathique. Deux étages nous intéressent dans ce musée, le troisième accessible au public est occupé par une bibliothèque qui n’est à priori pas visitable, et deux, trois vitrines sur le canal de Panama. Actuellement, le dernier étage est occupé par une exposition sur Norman Bel Geddes intitulée “I Have seen the Future”. Un autre étage s’intéresse au design en règle générale et entasse pèle mêle plein d’objets intéressants : nous avons aimé cet étage, mais nous restons un peu sur notre faim. La visite se termine sur une note sympathique : le musée vous propose de vous poser quelques minutes pour écrire à vous, ou à vos proches une lettre sur le futur que le musée vous enverra dans neuf mois…

Un exemple d'objets exposés au Wolfsonian
Un exemple d’objets exposés au Wolfsonian

Le deuxième musée était très chaudement recommandé par le guide du Routard, et c’est pour le coup une vraie déception : il s’agit du World Erotic Art Museum, qui nous a semblé être un assemblage hétéroclite d’objets divers et variés sans véritable fil rouge (autre que l’érotisme). Une photo sexy de Betty Page pouvait côtoyer dans la même salle des sculptures hindoues et ça manquait un poil d’explications. Dommage.

Après votre promenade sur Lincoln, nous ne pouvons que vous conseiller de remonter Ocean Drive à contre-courant. Ou de vous poser sur la plage, au choix ! Un petit bain dans l’océan, c’est toujours sympathique !

Par Emily et Kévin

A propos Emily Costecalde 648 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

8 Commentaires

  1. Haaaa j’adore ce genre d’article découverte !
    Je ne suis pas vraiment attirée par Miami parce que je hais les moustiques et qu’il paraît qu’il y en a beaucoup là bas (vraiment, je les hais, plus que tout) Mais j’ai presque envie de découvrir South Beach et me prendre des coups de soleils mémorables maintenant !

    • En fait, il y en a dans les Everglades (mais avec du produit, aucune piqûre) et à Viscaya (on y est resté 15 min, au moins autant de piqûres chacun…), ailleurs, on n’en a pas vu un seul. 🙂

    • En fait, il y en a dans les Everglades (mais avec du produit, aucune piqûre) et à Viscaya (on y est resté 15 min, au moins autant de piqûres chacun…), ailleurs, on n’en a pas vu un seul. 🙂

  2. Miami est ma prochaine destination USA ! J’avais déjà lu vos articles sur San Francisco pour cet été et ça m’a très bien servi ! Je vais donc lire avec attention vos articles sur Miami.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.