Histoires avant de bien dormir : les préquelles

« Tu me racontes une histoire avant de dormir ? »
Cette phrase, vous l’avez sûrement prononcée dans votre enfance ou, depuis, vous l’avez entendue. Et les enfants aiment que l’on se renouvelle et que l’on explique tout en détail. Et il reste pas mal de zones d’ombres dans les contes classiques quand on y réfléchit…

Comment le père de Cendrillon a-t-il pu épouser une harpie? Quel était le but des quarante voleurs ? Qui était le malheureux âne écorché de Peau d’Âne ? Comment le loup des trois petits cochons peut-il souffler aussi fort ? Qui étaient vraiment les ours chez qui Boucle d’Or s’invite ? Autant de questions existentielles auxquelles Vincent Malone se propose de répondre dans des préquelles intitulées : Histoires avant de bien dormir, et autres considérations qui assoupiront les plus agités. Vincent Malone y propose douze préquelles grâce auxquelles on découvre comment la grand-mère du petit Chaperon-rouge est tombée malade, pourquoi la Barbe-bleue se traîne une affreuse malédiction, ou pourquoi le génie est enfermé dans une lampe.

hist avant bien dormir couv.indd

Les maîtres-mots de l’ouvrage sont humour et originalité. Vincent Malone respecte la structure traditionnelle des contes, en y introduisant des éléments parfois inattendus – comme la science-fiction dans la préquelle d’Ali-baba et les quarante voleurs, qui fait partie des meilleurs textes !
Les contes sont chapitrés, et chaque séquence s’achève sur une exhortation à dormir : sentence parfois un peu artificielle, mais qui aura le mérite de permettre de ne pas lire les contes en une fois !
L’auteur fait preuve d’une imagination sans limites pour ce qui est de détailler ce qu’il s’est passé avant que le conte ne débute réellement ; ainsi, l’on apprend que c’est par cupidité que Barbe-bleue a obtenu toutes ses richesses, sa malédiction, et perdu sa première épouse et les suivantes : qui l’eût cru ?

Chaque conte comporte deux niveaux de lecture : le conte lui-même, et les annotations portées en rouge, dans la marge, et qui seraient plus à destination des adultes (l’auteur suggère, par exemple, dans le conte sur Barbe-bleue, de prendre Depardieu pour jouer le vieux pirate qui propose le marché). Si ces annotations sont, globalement, assez drôles, on regrettera qu’elles sombrent trop souvent dans l’humour bassement potache, alors que le reste du conte est de très bonne facture !

Ces Histoires avant de bien dormir sont donc autant à destination des enfants agités qui ne peuvent dormir sans histoire, qu’à celle de leurs parents conteurs, qui apprécieront l’originalité des préquelles, et les touches d’humour disséminées dans les textes.

Nul besoin d’être en bas-âge pour apprécier ces contes joliment revisités !

Les préquelles : histoires avant de bien dormir, et autres considérations qui assoupiront les plus agités, Vincent Malone. Seuil Jeunesse, 9 octobre 2014.

Par Oihana

A propos Oihana 526 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.