Birdman : un film qui n’a pas fini de faire parler de lui !

À l’époque où il incarnait un célèbre super-héros, Riggan Thomson était mondialement connu. Mais de cette célébrité il ne reste plus grand-chose, et il tente aujourd’hui de monter une pièce de théâtre à Broadway dans l’espoir de renouer avec sa gloire perdue. Durant les quelques jours qui précèdent la première, il va devoir tout affronter : sa famille et ses proches, son passé, ses rêves et son ego… S’il s’en sort, le rideau a une chance de s’ouvrir…

Birdman figure parmi les grands favoris des prochains Oscars où la statuette tant convoitée du meilleur acteur semble promise à Michael Keaton pour son rôle de Riggan Thomson, mais également à Alejandro González Iñárritu pour sa mise en scène si particulière. Avec ses 9 nominations, Birdman n’a pas fini de faire parler de lui.

Treize ans après avoir connu la gloire en interprétant le super-héros Birdman dans ses films à succès, Riggan Thomson, aujourd’hui has been, tente de ressusciter sa carrière éclipsée par son succès passé en adaptant sur les planches de Broadway une nouvelle de Raymond Carver qu’il joue, écrit et met en scène.

A quelques jours de la première et alors qu’il se pose des questions sur sa légitimité en tant qu’acteur, Riggan doit également gérer son entourage : Brandon, son producteur, Sam (incarnée par la pétillante Emma Stone), sa fille, fraîchement sortie d’une cure de désintoxication qui devient son assistante personnelle et sa maîtresse Laura, qui lui annonce qu’elle est enceinte…

Birdman - Affiche du film

Riggan Thomson va également se débattre avec lui-même, souffrant d’une dépression nerveuse,  tout en tentant de sauver sa pièce qui doit lutter contre la concurrence agressive des autres pièces. Pour ne pas arranger les choses, son second rôle est victime d’un accident… Il sera aussitôt remplacépar Mike Shiner (joué par Edward Norton), prétentieux et incontrôlable, qui vit une relation des plus tumultueuses avec la vedette féminine de la pièce Leslie (jouée par Naomi Watts) et perturbe les répétitions par ses nombreux caprices.

Une réalisation impeccable, des scènes parfois fortes, souvent originales, toujours inventives qui s’enchaînent rapidement, à un rythme mené d’une main de maître font de ce film une vraie réussite. Birdman nous captive dès les premières secondes avec un plan-séquence, qui ne trouve sa résolution qu’à la dernière image de ce film bouillonnant d’énergie.

Dans les coulisses de la préparation d’une pièce de Broadway, un ensemble de personnages électrisés par l’adrénaline se retrouvent face à eux-mêmes, face aux autres, mis à nus, au bord du précipice. La drogue de la scène et de la reconnaissance, la violence psychologique des critiques artistiques, des journalistes et de l’effort à produire… Le film brasse plusieurs thèmes avec brio et fait la part belle au jeu des acteurs. C’est une mise en abîme fascinante.

Edward Norton et Emma Stone nous en mettent plein les yeux, de même que les décors soignés, la bande-son particulièrement efficace, le scénario bien écrit et les effets spéciaux bien ficelés. Les touches d’humour constantes rendent l’ensemble drôle et jubilatoire. Étourdissant, riche et spectaculaire, Birdman sera à n’en pas douter l’un des films de ce début d’année.

Par Kévin Costecalde

A propos Kévin Costecalde 186 Articles
Passionné par la photographie et les médias, Kévin est chef de projet communication. En 2012, il a lancé le blog La Minute de Com, une excellente occasion selon lui d'étudier les réseaux sociaux et l'actualité. Curieux et touche-à-tout, Kévin aime les challenges, les voyages et l'ironie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.