Un palmier à marier, un album exotique !

Un palmier à marier, Satomi Ichikawa, L'école des Loisirs

ALBUM JEUNESSE — Mansour vit à la montagne, sous le soleil brûlant du sultanat d’Oman. Au pied de la montagne où il fait paître ses chèvres, il y a un unique palmier, qui offre un peu de fraîcheur. Mansour le regarde avec attention, jour après jour. Il aimerait goûter ses fruits. Mais le palmier ne donne rien d’autres que de toutes petites baies immangeables, tout juste bonnes pour faire des billes.  « C’est parce que c’est un palmier femelle », lui explique sa mère. Pour qu’il donne des fruits, il lui faudrait un palmier mâle. Qu’à cela ne tienne ! Mansour, avec l’âne Hazma, part donc en expédition de l’autre côté de la montagne, à la recherche d’un palmier papa.

Autour de ce palmier solitaire auquel il faut trouver un compagnon, Satomi Ichikawa invente une histoire de persévérance. Mansour ayant demandé quoi faire à ses parents, il part avec son âne à la recherche d’un palmier. Mais rien ne se passe comme prévu ! Les provisions lui font défaut dès le début du voyage – Hamza étant bien plus gourmand qu’il n’y paraît – et il perd la cafetière ornementée qu’il aurait dû échanger contre un jeune palmier. Bref : tout va de mal en pis.

Un palmier à marier, Satomi Ichikawa, L'école des Loisirs

Satomi Ichikawa propose une très belle histoire, tant dans le texte que dans les graphismes. Malgré la difficulté du projet, Mansour part à l’aventure et se dépasse dans les multiples épreuves qu’il traverse, ignorant l’inconfort matériel, les pertes et les petits tracas du trajet.
Les dessins, tout en douceur et rondeur, subliment les paysages orientaux dans lesquels se déroule l’aventure.

Un bel album exotique et plein de douceur, qui met à l’honneur la patience et la ténacité !

Un palmier à marier, Satomi Ichikawa. L’École des loisirs, octobre 2015.

 

 

A propos Oihana 542 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.