Les Nouvelles aventures d’Arsène Lupin, un pastiche divertissant !

Les Nouvelles aventures d'Arsène Lupin, Les Héritiers, Benoît Abtey, Pierre Deschodt, XO éditions

PASTICHE — Benoît Abtey et Pierre Deschodt ont cosigné une bande-dessinée narrant les aventures du jeune Arsène Lupin, éditée par Rue de Sèvres. Cette fois, ils récidivent au rayon adulte avec, chez XO, Les Nouvelles aventures d’Arsène Lupin : Les Héritiers.

Qui est Arsène Lupin ? Personne ne le sait. Personne ne connaît son véritable visage. Le gentleman cambrioleur, insaisissable, virevolte, dérobe aux riches, fascine le peuple… et agace les puissants. Or, on ne s’en prend pas aux puissants sans subir leur colère. En 1897, celle-ci couve. Le Bazar de la Charité flambe, carbonisant des centaines de femmes sans défense pendant que les gentilshommes s’échappent à coups de coude. Idéal pour se défaire d’un Lupin devenu trop encombrant. La presse à scandales, trop contente de servir ceux qui la financent, le rendent responsable du drame. Lupin disparaît d’autant plus vite qu’Athéna del Sarto, l’amour de sa vie, a perdu la sienne dans le brasier. C’est un homme brisé qui tire sa révérence.
Dix ans plus tard, un nouveau scandale, politique et international, éclate. On ressuscite la figure de l’ennemi séculaire, l’accusant de collusion avec l’ennemi, le transformant en vendeur d’armes au profit de l’Allemagne. Lupin avait justement décidé de revenir de son exil marocain en France… voilà qui tombe bien, il a un honneur à laver !

Une chose est sûre, Benoît Abtey et Pierre Deschodt s’y connaissent en lupineries et romans d’aventure hautement divertissants. Ces Nouvelles aventures d’Arsène Lupin, à ce titre, remplissent donc leur rôle : on est face à un roman d’aventure bardé de péripéties, retournements de situations, et autres stratagèmes alambiqués à la Lupin. Celui-ci, comme à l’accoutumée, se déguise donc, usurpe des identités, abuse son monde, semble disparaître de scène pour mieux renaître de ses cendres. Et, malheureusement, il y en a un peu trop pour être honnête. Que l’on ait une, voire deux lupinades par roman, pourquoi pas, mais il ne faut pas abuser non plus. Ce n’est pas excessivement gênant, notez bien, puisque l’intrigue est bien ficelée et le style fluide, mais les stratagèmes sont un tantinet trop nombreux.

Ceci étant dit, les auteurs ont placé leur intrigue dans un contexte géopolitique fascinant : nous sommes au début du XXe siècle, et la Terre est une véritable poudrière. Si Arsène Lupin est de toutes les machinations, les grands de ce monde ne sont pas en reste et ne reculent devant rien pour arriver à leurs fins !

En somme, si vous cherchez un polar historique prenant et divertissant, hanté par le spectre du fameux dandy cambrioleur, n’allez pas plus loin : le pastiche de Benoît Abtey et Pierre Deschodt est ce qu’il vous faut !

Les Nouvelles aventures d’Arsène Lupin : Les Héritiers, Benoît Abtey & Pierre Deschodt. XO Éditions, mars 2016. 

A propos Oihana 538 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.