Les Enfants indociles, un roman à découvrir sans plus attendre !

JEU DE PISTE — Voilà une très jolie, une délicieuse surprise. Le récit de Marie Charrel vous surprend et vous séduit dans le même mouvement : nous ne pouvions que vous parler avec enthousiasme de ses Enfants indociles !

Jeune parisienne timide, Claire Jarnon a troqué ses rêves de journalisme d’investigation pour un poste sans envergure de rédactrice d’horoscopes dans une rédaction. Douce et effacée, elle n’ose jamais dire non, et son quotidien est réglé comme du papier à musique. La vie de Claire, pourtant, n’a au fond rien de banal : son père, un célèbre musicien, s’est volatilisé quand elle était petite, et sa grand-mère est un auteur très célèbre qui a réussi à se fédérer sa propre troupe personnelle de haters ésotériques ! Cette grand-mère, fantasque, bouscule d’ailleurs le quotidien de la jeune femme le jour où elle disparaît à son tour, lui laissant en guise d’indices des défis à relever, comme quand Claire était enfant…

Le lecteur se glisse dans la vie de Claire comme s’il l’avait suivie toute sa vie durant : il a l’impression de bien la connaître, cette jeune femme introvertie, qui n’ose donner corps à ses rêves ! Et c’est avec beaucoup de bonheur qu’il l’observe prendre son envol grâce à l’étrange jeu de piste initié par l’énigmatique Madeleine Jarnon. Avec ce personnage d’écrivain culte, Marie Charrel a réussi à créer une figure romanesque des plus fascinantes, aux multiples facettes. Qui est donc Madeleine Jarnon ? Claire apprendra qu’on ne connaît jamais à 100% les adultes qui nous ont élevés. Ceux-ci peuvent nous cacher de nombreux secrets, quand bien même on a l’impression de les connaître par coeur.

Les Enfants indociles, Marie Charrel, Rue Fromentin

Et si ces secrets résidaient dans l’oeuvre littéraire conséquente de Madeleine ? Marie Charrel nous immerge dans ces romans et nouvelles imaginaires, nous les résumant avec un talent de conteuse impressionnant, parvenant à nous donner envie de lire des romans qui n’ont aucune existence réelle ! Drôle de mise en abime ! Ces histoires permettent à Claire de comprendre un peu mieux sa grand-mère, mais aussi sa propre vie.

Les Enfants indociles est donc un roman virtuose, qui jongle avec trois générations de manière brillante, tout en jouant avec le rôle de la fiction au sein même d’un récit. Nous avons tout aimé dans ce livre, des personnages tous très attachants (même Alexis Topalian, le collègue imbu de lui-même de Claire !) au mystère autour de la disparition de Madeleine, en passant par la réflexion sur la famille et le besoin de liberté que l’on peut parfois ressentir… Un roman très mature, très abouti, que nous vous conseillons avec beaucoup de chaleur !

Les Enfants indociles, Marie Charrel. Rue Fromentin, 2016.

A propos Emily Costecalde 646 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.