Paris est tout petit, surtout pour ceux qui s’aiment

Paris est tout petit, Maïté Bernard, Syros

CONTEMPORAIN JEUNESSE — Maïté Bernard a écrit de nombreux romans pour les adultes et pour les enfants, dans plusieurs genres. Aujourd’hui, on vous parle de son dernier en date, adressé aux adolescents et aux jeunes adultes !

Inès a 17 ans, elle est musulmane et vit en banlieue parisienne. Gabin a 19 ans, il n’est pas musulman, et il vit dans les beaux quartiers du XVe arrondissement, près de la tour Eiffel. Cette histoire est-elle destinée à être le typique love game entre une jeune vierge et un homme insupportable mais à tomber, un amour sucré qui ne sera qu’un amour de jeunesse? Et que dit le Coran sur la passion brûlante entre deux jeunes gens? Inès et Gabin l’ignorent car la religion n’est pas leur plus grande différence.
En effet, par exemple, Inès a lu tout Jane Austen, Don Quichotte, une grande partie de Victor Hugo, Proust, Zola, Zweig. Gabin….non ! Lui, ce qu’il aime, c’est le cinéma et les séries de zombies. Mais Paris veille sur eux, le Paris des touristes et le Paris des Parisiens, le Paris des comédies romantiques et le Paris de tous les jours, Paris qui veille sur eux comme un ange gardien jusqu’à ce vendredi 13 novembre.
Leur amour va-t-il survivre à ce qui va suivre ?

Paris est tout petit, Maïté Bernard, Syros

Oui, on aurait pu craindre que cette histoire verse dans le cliché de la romance nouée entre le fils-à-papa des beaux quartiers et la jeune femme de Guyancourt, nettement moins favorisée. Heureusement, heureusement !, Maïté Bernard va la jouer plus subtil que cela et, après une introduction qui semble un peu cliché, nous emmener vers d’autres pistes.
Le gros point fort du roman, ce sont ses personnages. Dans un premier temps, l’un et l’autre semblent être exactement comme l’imaginaire collectif voudrait qu’on se les représente en entendant une description sommaire. Mais Maïté Bernard a écrit des personnages d’une grande complexité et d’une intéressante profondeur qui vont, par la force des choses, évoluer – ce qui se révèle absolument passionnant.
L’autre personnage qu’on ne peut manquer de citer est, bien évidemment, la ville de Paris, qui semble veiller sur Inès et Gabin et que l’on arpente à leur suite pour en découvrir les quartiers, musées et autres petits recoins phares, aptes à émerveiller ou réconforter les promeneurs.

Le roman s’interroge sur les suites des attentats terroristes de 2015 et la façon dont les victimes ont été tellement plus nombreuses que les personnes fauchées par les balles. Car à ces premières victimes il faut ajouter les victimes collatérales : parents, familles, amis et tous ceux qui doivent, suite au drame, reconstruire et se reconstruire, poursuivre une existence qui, elle, ne les attend pas.

Malgré un sujet vraiment difficile, Paris est tout petit est un roman profond, sensible et poétique, qui nous montre des personnages se relevant d’un champ de ruines. Le texte montre également comment ces attentats ont changé, pour beaucoup de personnes, leurs rapports au monde – qu’elles aient été touchées de près, ou non. Ce qui en fait un texte à mettre entre toutes les mains, autant celles des adolescents que celles des adultes, tant ce que vivent les personnages est universel !

Paris est tout petit, Maïté Bernard. Syros, 1er février 2018.

A propos Oihana 483 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.