L’éveil culturel, pour bébé aussi !

Lorsque l’on parle culture, on pense de suite aux grands classiques : littérature, théâtre, musique, arts plastiques… Une étude disponible sur CAIRN témoigne du fait que les publics qui font le plus de sorties culturelles sont les enfants et les adultes de plus de 30 ans. Ces chiffres correspondent à la période de scolarité ainsi qu’à l’âge moyen de la parentalité. Les parents semblent donc donner de l’importance à la culture pour l’éducation des enfants. Mais quand et de quelle façon commencer l’éveil culturel du bébé ?

L’éveil culturel : vecteur de connaissances

Tout comme pour la nourriture, si l’on veut faciliter la diversité des goûts de votre enfant, il est essentiel de lui faire découvrir une pluralité de choses. Pour ce qui est de la culture, il s’agira d’accompagner l’enfant à des sorties théâtres, au musée ou à des spectacles musicaux assez tôt. Mais l’éveil à la culture ne s’arrête pas à ces classiques, elle est accessible à tout âge de la vie, si on veut bien l’adapter.

L’éveil culturel est un concept inné chez le nourrisson. En effet, c’est durant les premiers mois de sa vie qu’il emmagasine le plus grand nombre d’informations venant de son environnement. Et pour cause, ses cinq sens sont en constante découverte du monde : des odeurs, aux formes et couleurs, en passant par le toucher et l’ouïe. A chaque instant, les sens vont envoyer de toutes nouvelles connaissances à son cerveau pour que bébé se développe correctement. Quoi de mieux pour votre enfant que de lui créer un environnement propice ?

Comment favoriser l’éveil culturel de bébé ?

Quand on pense à la culture des bambins, on a tout de suite l’image des livres bons pour les bébés. Pourtant, si c’est un très bon départ, la culture pour les nourrissons peut s’étendre encore plus loin. Il est nécessaire d’aider votre enfant à développer d’autres sens que l’ouïe et la vue. Il n’est en effet pas rare de voir que plus tard, à l’école maternelle, beaucoup d’enfants sont réticents à manipuler des objets ou textures (peinture, colle, ciseaux à bouts ronds, crayons…).

Et de fait, aujourd’hui, la plupart des jouets pour bébés sont fabriqués à base de plastique, matière qui procure peu de sensations et favorise donc très peu l’éveil du toucher. Une bonne façon d’y remédier est de varier les matières. Pour que votre bambin puisse découvrir le plus de choses possibles, vous pouvez débuter son éveil culturel en utilisant des objets du quotidien. Vous pouvez notamment utiliser les paniers à trésor inventés par Elinor Goldschmied. Il suffit d’utiliser un panier et d’y placer des objets de la maison (sans danger) que bébé pourra manipuler sous la surveillance d’un adulte. On pense aux cuillères, aux portes-clés, aux cotons, aux couvercles de bocaux de confiture, aux éponges… L’objectif étant de varier les textures et les formats. Il est également possible d’allonger votre enfant sur une couverture patchwork pour qu’il prenne l’habitude de toucher des textures différentes et qu’il voit pleins de couleurs. (Source : lecoinparents.fr)

Ces activités mises en place très tôt, votre bébé n’aura de cesse d’éveiller sa curiosité. Il appréciera découvrir de nouvelles choses et apprendre en jouant. Les jeux estampillés Montessori sont une bonne base pour continuer en ce sens. En favorisant son éveil culturel, votre enfant sera d’autant plus enclin à apprécier les sorties culturelles lorsqu’il sera plus âgé. Alors, quand est-ce qu’on commence ? 

A propos Kévin Costecalde 196 Articles
Passionné par la photographie et les médias, Kévin est chef de projet communication. En 2012, il a lancé le blog La Minute de Com, une excellente occasion selon lui d'étudier les réseaux sociaux et l'actualité. Curieux et touche-à-tout, Kévin aime les challenges, les voyages et l'ironie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.