Lucifer saison 5 : Tom Ellis sauve les meubles

Lucifer

SÉRIE TV — Attention, cet article comporte des spoilers sur les 4 premières saisons de la série Lucifer.

Ah, les « lucifans » l’attendaient de pied ferme, celle-là. Là voilà enfin, ou, presque puisqu’elle arrive scindée en deux : la moitié de la saison 5 de la série diabolique est enfin disponible sur Netflix. Est-ce que ces huit épisodes répondent à nos attentes ? Oui et non.

Avouons-le : nos attentes étaient, de base, plutôt basses. Lucifer ne se regarde pas pour la qualité des intrigues policières ou même ésotériques : elle se mate tel un plaisir coupable uniquement pour le personnage de Lucifer en lui-même, pour sa répartie, son impertinence, et le charme de Tom Ellis, qui interprète le rôle-titre… mais pas que ! La bande-annonce de la saison 5 le révélait sans faire de mystères : dans ces épisodes, le spectateur découvre que notre héros a en fait un frère jumeau, qui n’est rien de moins que l’Archange Michel. Bon, première fois qu’on entend parler de ça en 5 saisons, mais OK, pourquoi pas. Mais là où la série aurait pu faire monter en nous des torrents d’angoisse à l’idée que Michel détruise ou s’approprie totalement la vie de Lucifer qui, rappelons-le, a été renvoyé aux Enfers, elle s’enlise assez rapidement en laissant retomber la tension. Las, que nous reste-t-il donc ? Ah oui, la relation Deckerstar.

Oups, ce n’est pas Lucifer.

C’est là que la série retombe dans ses deux travers : les atermoiements interminables qui empêchent la relation entre Chloé et Lucifer, et les résolutions faciles. Les scénaristes ont dû finir par comprendre que les premiers menaçaient de saouler définitivement le spectateur qui attend depuis 5 saisons que Chloé et Lucifer s’enlèvent mutuellement leurs vêtements et se jurent un amour éternel, et ne vous ferons pas trop, trop languir. L’un des deux aura bien lieu dans la saison, mais lequel de ces dénouements romantiques ? Nous vous laissons le découvrir. Sachez tout de même qu’il y aura quand même de la prise de tête gratuite (ne vous étonnez pas, les personnages ressassent certaines révélations chacun leur tour… on ne jette pas, on recycle !). Pour ce qui est des résolutions faciles, la palme revient indéniablement au retour de Lucifer hors des Enfers : après le côté tragique, inéluctable et larmoyant d’une certaines scène de l’ultime épisode de la saison 4 que nous avons tous en tête (It has always been you, Chloe. Soupirs.), cette résolution manque de panache et on se demande bien pourquoi tant de chichis précédemment. On avait l’impression que Lucifer partait pour un voyage sans retour, c’était bien triste, plus intense, et puis finalement, non seulement il revient un peu quand il veut, mais en plus un deus ex machina vraiment pas original lui donne l’occasion de se dépêtrer définitivement de sa prison. Franchement, là, les gars, vous ne vous êtes pas foulés, avouons-le.

Côté personnages, quelques petites nouveautés (Dan devient fan de développement personnel, qui l’aurait cru ?), mais rien de bien folichon. Sans grande surprise, outre Lucifer, les deux personnages qui tirent vraiment leur épingle du jeu sont Maze (en quête d’elle-même) et Ella (en quête d’amûuuur). Trixie fait une apparition éclair (et semble avoir pris 5 ans depuis la fin de la saison 4), Dan est toujours aussi concon, et Chloé n’a toujours pas appris à sourire. Bien sûr, il faut désormais compter avec le fameux Michel, le jumeau maléfique de Lucifer, mais, tout manipulateur et méchant qu’il puisse être, il reste une menace assez limitée.

Ce qui nous laisse donc comme intérêt principal le Lucifer Show : Tom Ellis excelle toujours à incarner ce personnage à la fois insupportable et terriblement séduisant. Ce n’est que grâce à lui qu’on se retrouve à binge-watcher cette demi-saison, en ayant envie de regarder la suite. Eh oui, on vous l’a dit, Lucifer est notre plaisir coupable : les défauts de la série nous saute aux yeux, et pourtant, on en redemande. Allez comprendre…

A propos Emily Costecalde 726 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.