Tant qu’il le faudra : une réussite !

ROMAN YOUNG-ADULT — Tant qu’il le faudra vient d’être publié par Akata, mais avait déjà une certaine notoriété sur la toile car c’était tout d’abord un roman publié sous la forme d’un feuilleton sur Wattpad. Il nous plonge dans le quotidien d’un groupe de jeunes adultes gérant une revue LGBT+ associative à Paris, le récit prend donc tout naturellement une forme de roman choral. Très actuel et bienveillant, ce roman donne voix à une pléiade de personnages attachants, parmi lesquels Prudence, qui fait ses premières expériences dans la capitale, et qui nous sert de point d’entrée dans ce monde, en tant que premier protagoniste à s’exprimer. On tombe bien sûr également sous le charme des suivants : Ina, très engagée dans diverses associations, qui écrit et travaille dans l’édition, Jade, véritable personnalité des réseaux sociaux qui milite contre le validisme, Leo et David qui, de quiproquos en quiproquos, refusent de voir l’évidence… Cordélia mêle leur vie de tous les jours (boulot, petites galères, amours, combats) à la vie du magasine en lui-même avec ses difficultés (trouver un local accessible, maîtriser InDesign, répondre aux critiques des lecteurs…).

La force du roman de Cordélia réside à mon sens en trois points. Le premier, celui qui saute aux yeux dès les premières pages, c’est le style : très dynamique et fluide, l’écriture de Cordélia permet une immersion dans le bain de l’intrigue absolument instantanée. Ça lui permet de camper des personnages très efficaces, deuxième point fort du roman. Les protagonistes sonnent très justes, ils sont complets, et même s’ils sont nombreux, Cordélia arrive à donner suffisamment de profondeur à chacun d’entre eux. C’est vraiment bien joué, car c’est un point qui pèche souvent dans un récit avec autant de voix différentes. Enfin, troisième atout du roman : son engagement et sa diversité. Les profils des personnages sont très variés et permettent de dresser un panorama de la vie associative LGBT+ très riche. C’est indéniablement un récit militant, qui ne peut qu’enrichir et nourrir la réflexion de la personne qui s’y plonge.

C’est le genre de roman qui se lit tout seul, qui fait réfléchir, et qu’on verrait bien adapté un jour en série. De notre côté, on attend bien sûr de lire la suite car, l’éditeur l’a annoncé, ça sera une trilogie.

Tant qu’il le faudra, Cordélia. Akata, 2021.

A propos Emily Costecalde 747 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.