Je suis fille de rage : la guerre de Sécession comme si vous y étiez

Je suis fille de rage

HISTORIQUE ET FANTASTIQUE — La guerre de Sécession américaine a fait couler beaucoup d’encre et on ne compte plus les oeuvres de fiction qui s’y consacrent. Le livre de Jean-Laurent Del Socorro est, à bien des égards, un OVNI. On lira, je crois, rarement récit de fiction aussi complète en la matière : Je suis fille de rage vous plonge dans la guerre civile américaine comme si vous l’aviez vécue.

Entre livre d’histoire et fiction, Je suis fille de rage donne voix aux principaux protagonistes du conflit, ceux dont les livres d’histoire ont gardé la trace comme Lincoln, Sherman, Lee, mais confie également la parole à des personnages de l’ombre, fictifs, qui montrent le quotidien du conflit. Deux échelles donc, celle des décideurs et de l’Histoire figée dans le marbre, et celle du quotidien, de la boue et du sang. Le récit coule du début de la guerre jusqu’à sa résolution.

Porté par des chapitres courts et incisifs, comprenant de nombreux documents historiques traduits par l’auteur (des lettres, des unes de journaux, des extraits de discours), Je suis fille de rage se lit à toute vitesse, comme un condensé des événements brillamment mis en scène. Au coeur du récit brille une touche de fantastique : la Mort elle-même tient les comptes et sillonne le roman.

Au début du récit, on est facilement déstabilisé par cette forme narrative assez hors du commun et on se demande même comment ça peut tenir sur la longueur, mais on trouve vite ses marques, on est saisi par l’émotion qui sourd parfois des pages, par l’humour aussi qui émerge au détour d’une phrase (étonnants Rhett et Scarlett qui commentent une bataille…).

Est-ce là un roman, est-là un livre d’histoire, difficile de vraiment trancher : avec Je suis fille de rage, Jean-Laurent Del Socorro dépoussière méchamment la fiction historique, et nous entraîne hors des sentiers battus avec une certaine gravité. Sa plume très visuelle permet au lecteur de vraiment s’approprier les événements, il lui semble tout visualiser dans sa tête avec une précision presque cinématographique.

Une lecture étonnante mais passionnante, qui plaira particulièrement aux lecteurs férus d’histoire américaine, mais pas que !

Je suis fille de rage, Jean-Laurent Del Socorro. ActuSF Helios, 2022.

A propos Emily Costecalde 1007 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.