C'est tout chaud !

Aux petits mots les grands remèdes : à quand les livres remboursés par la sécu ?

Aux petits mots les grands remèdes, Michaël Uras, Préludes

ROMAN BIBLIOPHILE — « Je n’ai jamais eu de chagrin qu’une heure de lecture n’ait dissipé » disait Montesquieu. Pour Alex, le héros du roman de Michaël Uras Aux petits mots les grands remèdes, la littérature a effectivement des vertus curatives : notre narrateur est bibliothérapeute, un métier peu ordinaire et peu connu mais pourtant hautement salutaire !

C’est un euphémisme que de dire d’Alex qu’il est un grand lecteur : il a su faire de sa passion son gagne-pain. Depuis quelques années, il soigne les gens avec les livres. Conseillant ses patients en terme de lectures, voyant la vie à travers le prisme de la littérature, Alex est ce que l’on appelle un bibliothérapeute. Il soigne aussi bien l’homme d’affaire en plein burn-out que l’adolescent traumatisé… Mais le cordonnier est souvent le plus mal chaussé : qui va s’occuper d’Alex lui-même, qui peine à se remettre d’une rupture ?

Aux petits mots les grands remèdes, Michaël Uras, Préludes

Le roman de Michaël Uras est un délice pour le grand lecteur, qui aura l’impression d’avancer en terrain connu et de côtoyer des amis, traquant les références au fil de l’intrigue… Celles-ci sont forcément très nombreuses et très variées : Proust, Baudelaire, Salinger, Homère se croisent ainsi entre les pages. Véritable ode à la littérature et à la culture, Aux petits mots les grands remèdes n’est jamais indigeste : évitant avec brio l’écueil du catalogue pompeux qu’aurait pu être ce roman, Michaël Uras nous livre un roman sensible aux accents résolument optimistes. Vraiment, ce roman nous parle, à nous qui trouvons du réconfort dans l’observation de nos bibliothèques bien chargées, et qui sommes capables d’oublier le quotidien parfois morose en nous immergeant dans le monde merveilleux de la fiction !

Aux petits mots les grands remèdes n’est pas qu’un roman qui parle de livres : la « vraie » vie est bien entendu à l’honneur. Michaël Uras évoque ainsi pêle-mêle la difficulté de vivre une rupture, la peur de la paternité, l’épuisement professionnel, des relations familiales tendues… Les thérapies que mène Alex ne sont finalement qu’un prétexte à évoquer de nombreux thèmes très actuels et même assez universels !

En somme, Aux petits mots les grands remèdes est un roman à mettre entre les mains de tous les grands lecteurs de votre entourage. Qui sait, vous susciterez peut-être une ou deux vocations !

Aux petits mots les grands remèdes, Michaël Uras. Préludes, 2016.

A propos Emily Costecalde (588 Articles)
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.
Contact :Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*