C'est tout chaud !

Les Assistantes, la rébellion des petites mains

Les Assistantes, Camille Perri, Éditions Denoël

ROMAN CONTEMPORAIN — Tina Fontana est l’assistante du tout puissant Robert Barlow, PDG de Titan Corp. Zélée et discrète, elle est très appréciée par son patron qui lui fait une confiance aveugle. Mais voilà qu’un beau jour, une erreur comptable offre à Tina l’occasion de se libérer de son prêt étudiant qui l’endette depuis des années. Elle qui a toujours respecté les règles détient alors le pouvoir de changer sa vie radicalement. Et puis, soyons honnête, ces vingt mille dollars manqueraient-ils sérieusement à son patron alors qu’il en dépense autant pour du vin ou un nouveau costume ?

Les Assistantes a de nombreux atouts. Bien qu’il y ait effectivement une histoire d’amour, elle n’est pas le cœur de l’intrigue, évitant ainsi de tomber dans le cliché de la romance au travail. Le jeune homme est d’ailleurs assez attachant et les rendez-vous donnent lieu à des passages truculents ! Autre qualité de ce roman, sous un ton qui se veut léger, il parle de sujets sérieux comme le harcèlement moral, la discrimination, l’endettement etc. C’est une critique discrète du système et de la toute-puissance des patrons face à leurs employés.

Les Assistantes, Camille Perri, Éditions Denoël

Mais, malgré tous ses points forts, on en attendait un peu plus de ce roman prometteur.

Camille Perri a écrit la première version des Assistantes alors qu’elle était elle-même l’assistante du rédacteur en chef d’Esquire, elle connaît son sujet. Dommage donc de rester à la surface des problèmes et de ne pas assumer pleinement son style léger et humoristique, elle aurait pu creuser plus. Pourtant il y a de très bonnes trouvailles et un réel potentiel. Mais n’oublions pas qu’il s’agit d’un premier roman !

En conclusion, c’est un roman léger et plein d’humour qui vous fera passer un bon moment, sans prise de tête et avec le sourire.

Les Assistantes, Camille Perri. Éditions Denoël, 2017.

 

1 Commentaire le Les Assistantes, la rébellion des petites mains

  1. Je ne pense pas l’acheter mais si je tombe dessus à la médiathèque, je le lirai avec plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check out cafe-powell.com setTimeout (ga(‘send’, ‘event’, ‘eventCategory’, ‘eventAction’), millisecondes);