La Théorie de l’information, Aurélien Bellanger

La Théorie de l’information fut l’un des romans qui firent l’actualité de la rentrée littéraire 2012 : comparé à un nouvel Houellebecq, son auteur, Aurélien Bellanger s’inspirait du célèbre Xavier Niel pour construire le personnage principal de son roman, Pascal Ertanger, à la success story foudroyante. Roman atypique, La Théorie de l’information reprend les grandes étapes du développement informatique français à travers l’ascension de Pascal Ertanger, adolescent francilien passionné d’informatique primitif qui, s’intéressant au Minitel, devient rapidement millionnaire. Émaillée de très courts chapitres sur les théories de l’information, l’histoire de Pascal fascine : comment cet enfant plutôt moyen, semblable à des milliers d’autres, cet adolescent geek avant la lettre est-il devenu l’un des acteurs économiques incontournables du début du XXIe siècle ?

Grandeur et décadence d’un des prophètes de l’âge de l’information : le récit d’Aurélien Bellanger pourrait probablement se résumer ainsi. Rien ne semble pouvoir arrêter Pascal qui, à force de volonté et de travail, réussit à devenir un des rois du Minitel, puis le fournisseur d’accès internet le meilleur marché de France. Pascal Ertanger est totalement absorbé par son entreprise, au point de devenir obsessionnel. Ses proches semblent toujours de passage dans sa vie. Pascal Ertanger reste finalement très seul. Il côtoie pourtant les plus grands : Jean-Marie Messier, ou Sergueï Brin, le mythique co-fondateur de Google. Il sera pourtant marié. Mais c’est finalement très solitaire qu’Ertanger aborde les années 2000, et le boom d’Internet qui fera le triomphe de Google comme mode de vie et l’avènement de Facebook comme censeur social. C’est l’ère du tout connecté, une mondialisation accélérée, et une modification en profondeur des relations sociales à l’heure des rencontres sur Internet. Du minitel au Web 2.0, comment tirer son épingle du jeu ? Comment croire au développement d’Internet à l’heure du triomphe du Minitel ? Ertanger sera un visionnaire génial, en prévoyant la disparition du Minitel au profit du web.

La-Théorie-de-lInformation

Aurélien Bellanger décortique nos mœurs et nous livre des pages passionnantes sur l’histoire des télécommunications. Cela pourrait être lassant ou ennuyeux, mais, bien au contraire, Aurélien Bellanger nous ferre et ne nous lâche plus. Cette épopée télématique puis informatique vécue de l’intérieur nous permet un regard différent sur ce qui a toujours fait partie de notre quotidien. On se souvient tous du Minitel, à défaut de l’avoir vraiment utilisé, et nous utilisons tous Internet, ne serait-ce que pour lire Café Powell. Mais ce n’est pas parce que nous utilisons couramment Internet que nous savons comment le réseau fonctionne, ou tout ce que cela implique. Aurélien Bellanger nous donne des clefs pour mieux comprendre comment les communications ont été modifiées en profondeur par les découvertes de la fin du XXe siècle. La Théorie de l’information est donc un roman très ambitieux, qui tient autant de l’essai que de la fiction. Le résultat est un livre dense, parfois hermétique, certes, mais qui se lit avec beaucoup de plaisir.

L’écriture de Bellanger, jugée froide et plate par certains, “wikipédienne” même, totalement maîtrisée par d’autres, se marie bien avec ce monde de machines dans lequel évolue Ertanger. Une chose est certaine, le style de Bellanger est particulièrement efficace, malgré quelques longueurs en fin de parcours. La Théorie de l’information, qui a tant divisé les critiques littéraires lors de la sortie en collection blanche, nous aura en tout cas fasciné, et fait réfléchir sur l’évolution presque brutale des communications ces dernières décennies. 

La Théorie de l’information, Aurélien Bellanger. Gallimard Folio, février 2014.

Par Emily Vaquié

A propos Emily Costecalde 649 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.