A l’école des doudous : on ne naît pas doudou, on le devient !

à l'école des doudous, comment devenir un doudou, frédérique elbaz, isaly, éditions du mercredi

ALBUM — Créées en 2014, les éditions du Mercredi proposent des albums aux tout-petits. Après des années de journalisme pour la presse écrite, Frédérique Elbaz se consacre à l’écriture pour les jeunes et les moins jeunes. Isaly, de son côté, est illustratrice et aime varier techniques et motifs. Toutes deux ont travaillé ensemble sur À l’école des doudous : comment devenir un doudou, un bel album à lire dès 3 ans.

C’est l’histoire d’une petite vache en peluche, coincée sur une étagère entre un ours mal léché et un canard boiteux, rêvant désespérément de courir le monde. Heureusement, un beau jour, un ours tout rapiécé et cabossé vient la chercher pour l’emmener : elle a été choisie pour être le doudou d’une petite fille. Mais avant cela, elle doit suivre une formation très poussée, à l’école des doudous, où les meilleurs professeurs du monde leur apprennent comment devenir les compagnons adéquats de nos chères têtes blondes.

Si vous pensiez que les doudous naissaient tels quels, détrompez-vous ! L’album de Frédérique Elbaz et Isaly le montre largement. Notre petite vache intègre un pensionnat très select qui va lui prodiguer  un entraînement digne des commandos, mais destiné aux doudous. Cours de sport (le doudou doit toujours être en forme), d’histoire (doudous et féminisme), cours de natation (pour survivre aux vacances à la mer), rencontres avec les anciens élèves pour diminuer les angoisses des doudous (que se passe-t-il si on est perdu ou lorsqu’on passe à la machine à laver le linge ?). Mais c’est aussi une école normale, avec bal des débutants, infirmerie, réfectoire, dortoir et remise des diplômes en fin d’année.

Les dessins d’Isaly, très colorés, fourmillent de détails et collent merveilleusement à cette histoire de doudous. Elles accompagnent le texte de Frédérique Elbaz, qui met à l’honneur le parcours initiatique, parfois difficile, mais toujours plaisant de la petite vache – laquelle ne ménage pas ses efforts. Voilà donc un très bel album au grand format, à lire dès 3 ans, qui permettra aux plus petits d’imaginer la vie de leur doudou avant leur rencontre et aux plus grands d’y penser avec, peut-être, un peu plus de bienveillance, la séquence des questions angoissées des doudous pouvant faire écho à certaines préoccupations enfantines !

À l’école des doudous : comment devenir un doudou, Frédérique Elbaz & Isaly. Editions du mercredi, 2015.

A propos Oihana 542 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.