Une faim de loup, un point, c’est tout : un album graphique

Une faim de loup un point c'est tout, Silvia Borando, Chiara Vignocchi, loup, Little Urban

ALBUM JEUNESSE — Enfant, l’illustratrice italienne Silvia Borando voulait être coiffeuse et teindre en rose les cheveux de sa tante. De cette passion pour les couleurs est né son métier d’illustratrice et de graphiste, qu’elle met à profit dans de nombreux livres à destination des jeunes lecteurs, comme dans Une faim de loup, un point, c’est tout, sur un texte de Chiara Vignocchi.

Il était une fois un tout petit point et un grand méchant loup mort de faim. Qui se met donc à croquer tous les petits points sur son passage. Mais il a beau croquer encore et encore, le grand méchant loup a encore faim ! Le petit point, de son côté, n’a pas dit son dernier mot…

À chaque rencontre, le petit point se transforme : cerise, coccinelle, crabe, rossignol, petite fille… à chaque fois introduit par un « Il étiat une fois ».
Rien n’y fait. Le loup les croque les uns après les autres. Trônant sur la page de droite – les victimes sur celle de gauche – il ne bouge pas d’un iota. Seule sa bouche se modifie : pleine de dents ou montrant une langue rouge au bout d’un gigantesque sourire satisfait. Le graphisme est très moderne et Silvia Borando aligne les formes très géométriques, uniquement en rouge, blanc et noir, ce qui crée un univers très graphique.

Une faim de loup un point c'est tout, Silvia Borando, Chiara Vignocchi, loup, Little Urban

Après chaque repas, qui ne rassasie pas l’animal, on passe sur une double-page noire laissant apparaître, sur la droite, une liste d’onomatopées liées au repas : « miam », « crunch », « gloup » et autres « slurp ». Plus on avance, plus la liste s’allonge ! Et ce jusqu’à la chute, méchamment drôle, qui dédramatise immédiatement l’appétit gargantuesque – et un tantinet effrayant – de l’affreux méchant loup.

Un album original et drôle, qui devrait plaire aux tout-petits !

Une faim de loup, un point, c’est tout, Silvia Borando & Chiara Vignocchi. Little Urban, 12 février 2016.

A propos Oihana 540 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.