Faites connaissance avec Le Fils de l’ombre et de l’oiseau !

ROMAN D’AVENTURE Voilà un roman incroyable, porté par un souffle épique ! Le Fils de l’ombre et de l’oiseau, véritable fresque sud-américaine qui court sur un peu plus d’un siècle, nous entraîne dans le sillage de Poki, la femme-oiseau, et de ses descendants. De l’Île de Pâques à Valparaiso, en passant par les cieux patagons, la Bolivie ou l’Amazonie, le voyageur fait un voyage empreint de poésie, aux côtés de personnages rêveurs et idéalistes aux destins de légende.

Inutile de vous faire languir plus longtemps, et allons droit au but : nous sommes totalement tombés sous le charme du récit d’Alex Cousseau, sous le charme de ces personnages touchants prêts à tout pour accomplir le rêve d’une femme, un rêve qui la dépassait tant il était grand et noble. Née sur l’Île de Pâques, la jeune Poki fait preuve d’une volonté de fer en remettant en cause le patriarcat qui régissait son île jusque là : décrochant le titre convoité d’homme-oiseau, elle se lance peu après dans une quête en apparence insensée, ramener la forêt sur son île. La voilà partie pour le continent sud-américain… Un siècle après son départ, ses deux petits fils se remémorent son épopée, en attendant le réveil du célèbre bandit américain Butch Cassidy, qui a provoqué la mort de leur père. Ne pouvant se résoudre à l’abattre alors qu’il dort, les deux frères se souviennent. De la vie de Poki, puis de celle de Pawel, leur père, qui a vécu lui-aussi une vie follement romanesque.

Le Fils de l'ombre et de l'oiseau, Alex Cousseau, Le Rouergue

Une forêt fugueuse, une femme-oiseau, le fils de l’ombre, une fille à huit doigts… C’est un roman très poétique que nous livre Alex Cousseau. Aux côtés de ses personnages, le lecteur traverse des paysages d’exception, des plages isolées de Sala y Gomez aux forêts de l’Amazonie, en passant par les plaines du Chili : en parallèle des vies de ces personnages, c’est l’histoire du continent qui se déroule, avec ses guerres, ses révolutions, ses innovations. Ainsi, Poki contribue à sa manière à l’histoire de l’aviation, et son fils Pawel se retrouve intiment lié à une intrigue politique en Bolivie… Bien sûr, nous en apprenons également davantage sur le fameux Butch Cassidy, sur son histoire crapuleuse, avant de découvrir pourquoi les fils de Pawel veulent le tuer. Alex Cousseau joue avec cette Histoire avec un grand H et l’intègre avec talent à son propre récit, produisant ainsi un roman délicieusement dense. C’est une vraie épopée qui tient le lecteur en haleine tout le roman, entre conte onirique et roman d’aventure haletant. Chapeau bas, Monsieur Cousseau !

Le Fils de l’ombre et de l’oiseau, Alex Cousseau. Le Rouergue (doado), 2016.

A propos Emily Costecalde 667 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.