Wild Fell : vous allez aimer vous faire peur !

Wild Fell, Michael Rowe, Bragelonne

HORREUR — Chaque région a son lot de légendes, et d’histoires de revenants : la ville d’Alvina ne déroge pas à la règle. Depuis plus d’un siècle, les habitants de cette petite commune canadienne prennent soin d’éviter la petit île de Blackmore Island, où se trouve une unique maison, réputée hantée. Mais quelle maison ! Une véritable merveille gothique, tout en lambris, vitraux et oeuvres d’art ! Construite par un magnat d’origine britannique au début du XIXe siècle, elle est désormais à l’abandon depuis la mort des derniers propriétaires. Jusqu’à ce que Jameson Browning, un professeur d’anglais en retraite forcée, décide de l’acheter sur un coup de tête, sans même l’avoir visitée.

Mais Jameson se rend bien vite compte que l’ambiance qui règne à Wild Fell n’est pas tout à fait accueillante : quelque chose semble l’y attendre, et ce, depuis son enfance ! Car quand Jamie était petit, d’étranges phénomènes avaient déjà lieu autour de lui…

Avec Wild Fell, Michael Rowe nous livre une histoire de maison hantée et de fantôme tout à fait efficace et convaincante : l’ambiance devient de plus en plus oppressante chemin faisant. Certaines scènes, en apparence anodine, peuvent subitement se charger de tension, et vous faire frissonner. Wild Fell est un roman à ne pas lire de nuit, sous peine de faire quelques cauchemars par la suite !

Wild Fell, Michael Rowe, Bragelonne

La maison décrite dans le roman est tout à fait fascinante : en quelques phrases, la description de ce manoir somptueux et pourtant lugubre s’impose à notre esprit : le lecteur a l’impression d’arpenter ses pièces en même temps qu’un Jameson absolument ravi et surpris de la bonne affaire immobilière qu’il vient de réaliser. On imagine fort bien les pièces joliment désuètes d’inspiration victoriennes, la végétation folle autour du manoir, le sentiment d’isolement que l’on ressent sur l’île. Mais, bien sûr, la maison cache un secret, que l’on vous laisse deviner. De ce point de vue là, Michael Rowe a eu quelques excellentes idées, à tel point que nous restons un peu sur notre faim : le roman aurait pu être plus long et plus développé, pour notre plus grand plaisir ! En effet, la partie du roman qui se passe dans Wild Fell à proprement parler est finalement assez courte. Dommage !

En revanche, cela ne veut pas dire que la partie du récit s’attachant à l’enfance de Jamie soit dénuée d’intérêt, bien au contraire ! Le roman nous transporte à l’été de ses neuf ans quand Jamie n’avait que deux amies, sa petite voisine Hank et… la petite fille qui vivait dans son miroir. Un été ponctué d’événements troublants et effrayants, pendant lequel la petite fille du miroir va prendre de plus en plus d’importance… Qui est vraiment cette sorte de jumelle dans le miroir ? Comme Jamie, le lecteur frissonnera à l’idée de cette présence menaçante dans le miroir…

Pour qui aime les histoires d’épouvante, Michael Rowe est donc un auteur à suivre ! Wild Fell est un roman maîtrisé et efficace, à l’esthétisme gothique et au charme indéniables.

Wild Fell, Michael Rowe. Bragelonne, 2016. Traduit de l’anglais par Benoît Domis.

A propos Emily Costecalde 646 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.