Les Sept Maris d’Evelyn Hugo : la claque surprise qu’on n’attendait pas !

Les Sept Maris d'Evelyn Hugo, Taylor Jenkins Reid

LIVRE — Se présentant comme la confession fictive d’une star du vieil Hollywood auprès d’une jeune journaliste, à qui elle raconte aussi bien sa vie professionnelle que personnelle, Les Sept Maris d’Evelyn Hugo a ce côté addictif qui nous attrape dès les premières pages. Pourtant, le tout début du roman semble nous déflorer quelque peu le suspense : on sait ainsi quels sont les noms des époux mentionnés dans le titre, on apprend qu’Evelyn avait une fille, aujourd’hui décédée. Pourtant, la magie prend indéniablement, car le récit s’attache à brosser non pas un mais deux portraits de femme, et nous entraîne bien loin de ce que le résumé laisse supposer.

Qui était Evelyn Hugo ? Aussi connue en son temps que Marilyn Monroe, Vivien Leigh, Olivia de Havilland, la jeune femme a triomphé au cinéma à partir de la fin des années 50. Aujourd’hui presque octogénaire, elle décide de confier sa vie un brin tumultueuse à une journaliste, Monique Grant. Forcément, on ne peut qu’être admiratif devant la volonté et la confiance en elle qu’il a fallu à cette jeune fille pauvre de New York prête à tout pour s’en sortir, y compris à utiliser toutes les ficelles que la biologie lui a donné : son visage et son corps de rêve. On peut la croire opportuniste et égoïste, voire arriviste, mais Taylor Jenkins Reid parvient à rendre l’héroïne diablement attachante, malgré ses erreurs, malgré ses choix parfois douloureux pour autrui.

Les Sept Maris d'Evelyn Hugo, Taylor Jenkins Reid

Face à elle, Monique Grant, une jeune journaliste qui rêve de faire carrière, mais dont la notoriété sur la scène journalistique new-yorkaise peine à décoller. Une rencontre avec une star de l’envergure d’Evelyn Hugo pourrait tout changer… mais Monique est loin de se douter d’à quel point sa vie pourrait basculer. Au début, on pense que, à l’instar de la personne qui recueille les confidences de Louis dans Entretien avec un vampire, Monique n’est qu’un personnage très secondaire, une sorte de faire-valoir pour Evelyn. Mais quand la voix d’Evelyn s’interrompt et que Monique est rattrapée par les contingences de la réalité, nous découvrons une personnalité et une vie plus complexes que son rôle ne le laissait présager, et ça, c’est carrément bien vu !

Tout ceci étant dit : pourquoi on aime ? Pour le faste un peu pervers du vieil Hollywood : résolument machiste, sexiste et homophobe, les côtés peu reluisants de l’industrie du cinéma ne vous seront pas épargnés. A côté, les tapis rouges, les cérémonies des oscars, l’argent et la gloire semblent peu de chose. Toutes les machinations en interne, les arrangements, les manipulations du public sont révélés sans complaisance. Cela donne beaucoup de réalisme au récit. Pour les personnages, et les histoires d’amour (oui, au fond, il y en a plusieurs) qui se dessinent entre eux, pour les larmes, inévitables, qu’elles entraînent. Pour la quête identitaire, amoureuse et sexuelle de l’héroïne, Evelyn, qui, finalement, est plus intéressante que sa recherche désespérée de gloire, d’argent et, au fond, de sécurité matérielle, tout simplement. Pour son traitement délicat et sensible du deuil, de la maladie, et du droit à mourir. Pour les considérations sur la maternité et la vie de famille. Bref, autant de raison de se jeter sur ce roman, malgré son visuel de couverture peu inclusif et, en dehors de toute considération sur son lien avec le roman, peu engageante (oui, bien sûr, le personnage ne ressemble pas à Evelyn mais surtout… cette couverture ne veut rien dire, non ?). À découvrir de toute urgence !

Les Sept Maris d’Evelyn Hugo, Taylor Jenkins Reid. Milady, 2019. Traduit de l’anglais par Nathalie Guillaume.

A propos Emily Costecalde 698 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.