La « nouvelle normalité » : les dernières régulations de voyage aérien avec bagage à main

Outre certaines règles précises comme le port du masque obligatoire, le monde du transport aérien subit de plein fouet la crise de la COVID-19 et ses conséquences sur la tenue d’un vol dans de bonnes conditions. Retour en particulier sur les régulations mises en place depuis le déconfinement sur les voyages aériens avec bagage à main.  

Taille, dimensions et poids, rien ne change

Même avant la crise sanitaire, emporter son bagage à main n’était pas toujours une histoire aisée. Entre les dimensions et les poids maximums à respecter, vous avez sans doute déjà connu des situations pleines de confusions. Aujourd’hui, les choses pourraient finalement se simplifier : certaines destinations refusent l’utilisation des compartiments supérieurs, ce qui signifie que vous n’avez pas le droit d’avoir de bagage à main supplémentaire, en dehors de votre sac à main ou mallette. L’Italie fait partie des pays à avoir imposé ce type de restrictions. 

Cependant, pour les destinations qui le permettent, la taille, les dimensions ou le poids restent inchangés. Il faut voir que certaines compagnies mèneront un travail de vérification plus important quant aux contenu et produits présents dans ce bagage à main, notamment si vous allez vers certaines destinations.

De nouveaux produits interdits ?

Armes blanches, liquides inflammables ou rasoirs font partie des objets que vous êtes habitué à voir sur les listes de restrictions pour emmener en bagage cabine. Depuis la COVID-19 (et ce n’est pas nécessairement lié), il a été rajouté d’autres produits, parmi lesquels les batteries au lithium ou les modes de transport motorisés (notamment les waveboards ou les trottinettes portatives).

Certains cosmétiques sont aussi interdits. Peu importe le type d’huile ou de crème que vous emportez, ces derniers doivent respecter des conditions de transport : pas plus de 100ml, le tout dans une pochette en plastique. Si vous avez des produits particuliers, comme des huiles de CBD ou de soin, il est conseillé de vous munir des certificats de légalité afin qu’elles ne vous soient pas confisquées. Vous n’avez toujours pas le droit d’emporter avec vous des végétaux ou tout autre organisme vivant.

Cela est lié à l’augmentation des vérifications, en raison des contraintes du COVID-19 par pays.

Des vérifications plus régulières

Avant, vous pouviez monter dans l’avion avec votre bagage à main, sans que personne ne vous interroge sur son contenu. C’est désormais révolu : toutes les compagnies aériennes, depuis l’apparition du COVID-19, se réservent le droit de faire ouvrir votre bagage à main, même si ce dernier respecte les normes imposées. Votre bagage à main peut ainsi être refusé à l’embarquement en cas de non-respect des consignes. Mieux vaut donc vous renseigner à l’avance sur les réglementations en vigueur, qui diffèrent d’un pays et d’une compagnie à l’autre.

En parallèle de ces vérifications, les compagnies aériennes mènent des réflexions pour rendre les voyages en avion plus sûrs face à la pandémie, et ainsi vous permettre de voyager comme avant. Du moins, c’est ce que les passagers espéreraient.

A propos Kévin Costecalde 278 Articles
Passionné par la photographie et les médias, Kévin est chef de projet communication. En 2012, il a lancé le blog La Minute de Com, une excellente occasion selon lui d'étudier les réseaux sociaux et l'actualité. Curieux et touche-à-tout, Kévin aime les challenges, les voyages et l'ironie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.