Marie et Marya : la face cachée de Marie Curie…

Marie et Marya

UCHRONIE  — Entre biopic et uchronie, Marie et Marya nous plonge dans l’histoire réelle et fantasmée de Marie Curie, scientifique franco-polonaise dont on connait tous le nom, mais relativement peu la vie… Jillian Cantor lève le voile avec talent sur l’histoire de cette scientifique de renom, détentrice de deux prix Nobel.

Sur le quai d’une gare polonaise, en 1891, la jeune Marya Sklodowska a un choix à faire : rester en Pologne et devenir l’épouse de Kazimierz, l’homme qu’elle aime mais qui l’a quittée du fait de l’hostilité de ses parents avant finalement de se raviser, ou partir à Paris étudier à la Sorbonne. Dans la vraie vie, Marya est partie en France, a francisé son nom en Marie, est devenue une scientifique, avant d’épouser Pierre Curie et de découvrir la radioactivité. Mais Jillian Cantor imagine la vie qu’elle aurait menée si elle était restée en Pologne…

Les chapitres s’alternent : ceux qui racontent la vraie vie de Marie Curie, certes romancée mais basée sur des faits très concrets, et ceux qui narrent la vie imaginaire de Marya Zorawska. Ces deux vies en parallèle se font écho, et Jillian Cantor joue avec les éléments récurrents (le deuil, le piano…). Elle pose chemin faisant la question du destin, des personnes qu’on est forcément amenées à rencontrer comme si c’était écrit. Les vies de Marie et Marya seront-elles si différentes ? Laquelle sera la plus heureuse ? Je vous laisse le découvrir.

Le roman de Jillian Cantor est éminemment féministe, car les facettes de son personnage se battent pour exister dans un monde d’hommes. Marie Curie luttera toute sa vie pour être prise au sérieux autant qu’un homme, pour ne pas être vue comme la simple épouse d’un scientifique. Je ne sais pas si cette anecdote est fondée, mais il parait qu’à un journaliste qui demandait à Marie Curie ce que ça faisait que d’être mariée à un génie, elle aurait répondu « Vous devriez demander à mon mari ! ». Il faudra deux prix Nobel pour que Marie Curie arrive véritablement à asseoir sa renommée et encore, les journaux à scandale essaieront toujours de la salir de la plus vile des façons. Marya, elle, vit dans un pays qui refuse aux femmes le droit d’être éduquée. Elle se lancera alors dans une résistance acharnée, faisant du droit des femmes à suivre des cours le combat idéologique de sa vie.

Autres grands thèmes abordés dans ce roman : le deuil (d’un mari, d’un enfant, d’un parent…) et la maternité. Deux visions de la parentalité s’opposent dans ce roman : si Marie Curie est totalement accaparée par la science quitte à négliger ses enfants, Marya se consacre entièrement à sa fille… La vision n’est pas manichéenne pour autant, fort heureusement !

C’est un roman vraiment intéressant, parfois un peu sombre, souvent cruel avec ce personnage de femme forte à qui rien ne sera vraiment épargné. À lire que vous aimiez les biopics ou les uchronies, la science et l’histoire, l’amour et la famille…

Marie et Marya, Jillian Cantor. Préludes, avril 2022. Traduit de l’anglais par Pascale Haas.

A propos Emily Costecalde 998 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.