C'est tout chaud !

Bride Stories, le manga qui fait aimer le manga !

Je n’aimais pas le manga. Comme beaucoup de lecteurs de romans, j’avais beaucoup d’idées reçues sur ce genre, que je voyais un peu criard, entre deux extrêmes, violent pour les garçons, nunuche pour les filles. Jusqu’à ce que j’ouvre Bride Stories, de Kaoru Mori.

A peine a-t-on ouvert le premier tome que la finesse du dessin frappe le lecteur : Kaoru Mori brosse des scènes avec beaucoup de détails et un coup de crayon très minutieux. Chaque planche est une vraie oeuvre d’art, l’œil est tellement sollicité qu’il ne sait où se poser. Puis, on rentre dans l’histoire. Passé la désorientation première, quand on n’a pas l’habitude de lire de droite à gauche, on se passionne pour l’histoire d’Amir, une jeune femme de vingt ans, qui vit en Asie Centrale au XIXe siècle. On vient de la marier à Karluk, tout juste douze ans. Amir doit se faire à cette nouvelle vie, à sa belle-famille haute en couleur, et à ce tout jeune époux de huit ans son cadet. Mais à peine commence-t-elle à prendre ses marques que son frère et son oncle viennent la chercher, car ils lui ont trouvé une union plus avantageuse. Mais la belle-famille ne compte pas laisser Amir s’en aller. La jeune fille est partagée, son amour naissant pour Karluk et son affection grandissante pour sa belle-famille s’opposent à l’obéissance et la tendresse qu’elle doit à son clan.

Bride Stories 1

En intégrant un autre village, Amir doit de plus apprendre à faire avec les us et coutumes de son nouveau foyer, et étonne sa nouvelle famille par ses habitudes : chasseuse accomplie, la jeune fille surprend ainsi son entourage par sa maîtrise de l’arc. Elle doit s’intégrer dans une famille nombreuse, qui héberge Smith, un explorateur britannique, qui porte un regard occidental sur leurs mœurs. Le lecteur se perd au début dans les relations familiales mais s’y fait très vite. Il observe avec attention l’évolution des relations entre mari et femme, qui sont traitées avec beaucoup de psychologie par Kaoru Mori. Tous les dilemmes d’Amir sont rendus avec beaucoup de justesse, grâce à son visage très expressif.

Bride Stories est un véritable délice pour les yeux, et une véritable plongée dans un univers qu’on connait en général bien mal, celui de la vie des nomades de la route de la soie. Idéal pour se lancer dans l’univers du manga.

Bride Stories, tome 1, Kaoru Mori. éditions Ki-oon, juin 2011.

Visuels : © Ki-oon – 2011

Par Emily

A propos Emily Costecalde (642 Articles)
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.
Contact :Twitter

3 Commentaires le Bride Stories, le manga qui fait aimer le manga !

  1. Je ne suis pas non plus très fan de manga en général, j’en lis occasionnellement et Bride Stories fait partie de mes favoris 🙂

  2. Je viens de lire les trois premiers tomes et c’est un gros coup de cœur ! Je suis complètement tombée sous le charme de ce manga (alors que je n’en lis pas des masses non plus).

  3. Je ne suis pas une fan de manga, j’ai dû en lire deux dans ma vie, à l’époque du lycée. Mais là, ce titre me tente énormément ! J »espère qu’il réussira à me réconcilier avec le genre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*