Une rencontre parisienne avec Shannon Messenger

Hier fut un jour fastueux. Après avoir eu le plaisir de découvrir Gardiens des Cités perdues, nous avons eu l’immense bonheur d’en rencontrer l’extraordinaire auteur. Shannon Messenger est une petite blonde qui nous accueille avec le sourire et en nous remerciant d’être là. Nous prévenons directement, cela fait plusieurs heures qu’elle rencontre des journalistes et bloggeurs alors nous avons envie de lui changer les idées et les nôtres avec. Tricky, tricky. Nous allons parler livre. Plongez donc avec nous dans l’univers livresque de Shannon Messenger.

 Gardiens des Cités perdues, Shannon Messenger, Lumen

Quels sont les livres qui vous inspiré pour écrire Gardiens des Cités perdues ? Pour la magie, l’aventure, les cités perdues… ?

 Je crois que je suis obligée de dire en premier Les sœurs Grimm de Michael Buckley (paru chez Pocket en France). J’aime la manière dont il mélange l’univers des contes de Grimm pour en faire quelque chose de nouveau. Le second livre qui m’a inspiré est L’Indien du placard de Lynn Reid Banks (paru chez l’école des loisirs en France). Ce petit placard à la magie fascinante m’a toujours émerveillée. La magie d’un placard qui transforme une figurine en être vivant rien qu’en ouvrant la porte… Il y a aussi évidemment Harry Potter (J.K Rowling, paru chez Gallimard), Percy Jackson (Rick Riordan, paru chez Albin Michel) qui sont des livres que j’ai lus et dont je me suis inspirée pour les Gardiens.J’ai pris un peu de toutes ces histoires et je les ai mélangé en enlevant la magie. Je voulais que ce soit un peu plus réaliste que d’agiter une baguette ou voler sur un tapis volant, je voulais que ça puisse arriver et qu’on se retourne en disant « Oui ça pourrait être vrai. »

Et le livre qui vous a inspiré Paris ? Pourquoi Sophie et Dex arrivent-ils à Paris ?

Madeline (de Ludwig Bemelmans, paru à l’école des loisirs en France). Ce livre m’a toujours plu. Mais surtout c’est Paris elle-même qui m’a inspirée ! C’est ma sixième fois à Paris, j’aime cette ville. Quand j’ai réfléchi à où allait arriver Sophie, c’est apparu comme une évidence, c’était Paris. Ce devait être Paris. Pour les américains, Paris, la France, c’est le romantisme absolu. On rêve que ce soit notre monde. Les Etats-Unis ont aussi leurs bons côtés, mais Paris… et puis vous avez la tour Eiffel. Et vous la faites même briller ! Comme si elle n’était déjà pas assez jolie, vous la faites briller.

Vous êtes à Paris. Vous devez prendre le métro, quel livre prenez-vous pour vous accompagner ?

Cela doit être Anna et le french kiss de Stephanie Perkins (paru à La martinière jeunesse). C’est le rêve américain d’une jeune fille qui se retrouve en pensionnat à Paris loin de sa famille. Elle est peu soignée, peu débrouillarde et essaie de se débrouiller jusqu’à ce qu’elle rencontre un beau garçon français, c’est le prince charmant. Oui, c’est ce livre que je voudrais dans le métro parisien. Et puis l’auteur est venue à Paris pour bien s’imprégner de la ville et bien la retranscrire et c’est tellement vrai !

Quel serait le livre de chevet de Sophie ?

Ramona la peste de Beverly Cleary (paru à l’école des loisirs). Ca correspond bien à Sophie. C’est l’histoire d’une petite fille alors qu’elle grandit. Chaque tome raconte une année de sa vie. Elle fait de son mieux pour tout réussir, mais ce n’est jamais mieux que sa sœur. Elle essaie mais ça n’est pas ça. C’est un peu comme Sophie. C’est pour ça que ce livre lui irait bien. L’Indien du placard lui plairait bien aussi en fait.

Alden vous invite à Everglen, quel livre emmenez-vous dans votre valise ?

Hum, je voudrais paraître intelligente. Je crois que j’emmènerai Nos étoiles contraires (John Green, paru chez Nathan). Les thèmes se mêlent bien à Everglen : la perte, le chagrin, l’acceptation…

Gardiens des Cités perdues, Shannon Messenger, Lumen

 L’étape suivante de ce voyage est Havenfield…

Grady et Edaline ont besoin de rire, donc il faudrait un livre marrant. Hum, j’essaie de réfléchir à un livre marrant où personne ne meurt jamais… Ce n’est pas évident en fait. Je crois que les contes de fées de Grimm, d’Andersen leur conviendraient… Les histoires qu’inventent les humains les feraient rire, en sachant la vérité. Et en même temps, ils verraient les créatures fantastiques et la magie qu’ils ont créé.

Quel est le livre que vous êtes en train de lire?

Euh, je ne peux pas vous en parler, c’est encore confidentiel. Mais je vais vous parler de celui que je viens de finir. Il s’appelle Storm siren (Mary Weber, paraîtra en août aux USA). C’est l’histoire d’une fille qui peut contrôler les tempêtes et on m’a demandé de le lire pour faire un blurb (ndlr : message d’un auteur recommandant le livre d’un autre auteur) parce que mon autre série (Let the sky fall) parle d’une fille contrôlant le vent. L’éditeur a pensé que cela me plairait. Et c’est le cas. C’est vraiment un bon livre et maintenant, je meurs d’impatience d’avoir la suite ! Mais je vais devoir attendre encore plus longtemps que tout le monde vu que je l’ai lu en avance.

Quel est le livre de votre enfance ?

J’aimerais ne pas me répéter mais c’est L’Indien du placard. Le quatrième tome plutôt, The mystery of the cupboard (non traduit) où l’on découvre les origines du placard magique. Sinon, étant plus jeune, Ranelot et Bufolet d’Arnold Lobel (école des loisirs). C’est plein de petites histoires. J’adorais surtout l’histoire où ils font plein de cookies aux éclats de chocolat et ils commencent à tout manger donc ils essaient de les cacher mais ils y reviennent toujours. J’aime les gâteaux alors je les voulais aussi. Mais à la fin, ils donnent les cookies aux oiseaux pour ne pas tous les manger eux-même. C’était bien.

Quel est le livre de jeunesse par excellence ? Le livre que vous offririez ?

Harry Potter. Il y a un moment où il faut bien le nommer. Et puis, les films sont bons, mais tout le monde devrait avoir lu cette série. C’est fantastique. Elle stimule l’imagination de tout le monde, petits et grands. Mais sinon, les Gardiens !

Quel est le livre que tout le monde devrait avoir lu ?

En restant dans le livre de jeunesse, parce que c’est ceux que les lecteurs de Gardiens des Cités perdues liront, je reviens sur Harry Potter. Il y a aussi l’incontournable Docteur Seuss. Le standard Oh, the places you’ll go ! (non traduit) mais j’aime surtout Poisson un, poisson deux, poisson rouge, poisson bleu. Si je me rappelle bien, il l’a écrit sur un défi. On lui a donné une liste de mots en le défiant d’en faire une histoire. Et il l’a fait ! Je trouve ça brillant d’arriver à faire ce genre de chose. Encore plus en tant qu’auteur, je ne sais pas si je pourrais le faire !

 Vous parliez tout à l’heure des gâteaux, quel serait votre livre de cuisine ?

Un livre de cuisine sur les macarons ! C’est ce que j’aimerais pouvoir dire mais ils sont hors de ma portée. C’est trop dur à faire. A la place, je me ruine à en acheter. Mais du coup, un livre de cupcakes. Juste pour prouver combien c’est délicieux ! C’est juste des muffins et du glaçage, mais c’est terrible. Je suis sûre que pour vous Français ça ne représente rien face à toutes vos bonnes pâtisseries. Mais chez nous, la concurrence n’est pas rude c’est cupcakes, cookie et muffins…

Enfin, quel sera votre prochain livre ?

Le second tome de Gardiens des Cités perdues. Sophie rencontre une nouvelle créature, c’est ma préférée parmi toutes les créatures que j’ai créé. C’est une alicorne, une licorne du vent. J’ai toujours rêvé du licorne pouvant voler, alors je l’ai créée. Ce personnage rend Sophie folle mais c’est très marrant. J’ai eu beaucoup de plaisir à l’écrire. Elle est tellement marrante. Et puis elle est étincelante. Tout à son propos est plein de paillettes. Alors j’ai eu l’occasion de beaucoup rire et même de faire toutes les blagues existantes sur du caca pailleté. Mon rêve de toujours ! Je vais dans les écoles et les enfants me posent la question sur le caca pailleté. J’adore !

Nous remercions encore Shannon Messenger d’avoir répondu à nos questions et merci aux éditions Lumen qui nous ont permis cette rencontre.

Léa & Séverine

1 Rétrolien / Ping

  1. Gardiens des cités perdues #1, Shannon Messenger. « Encres & Calames

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.