C'est tout chaud !

Là où tombent les anges, portrait de femmes dans la tourmente

Avec Là où tombent les anges, de Charlotte Bousquet, les éditions Gulf Stream s’offrent un deuxième roman très réussi dans leur toute nouvelle collection « Électrogène ». Nous voilà partis pour le Paris de la Belle Epoque, aux côté de Solange, une adolescente « montée » à la capitale dans le but de changer de vie…

Fuyant un père violent, Solange part en quête de son ami Lili, belle, exubérante et terriblement libre, partie à Paris quelques temps avant elle. Avec son amie, elle goûte la vie parisienne, court les bals, va au cinéma. Sa rencontre avec Robert Maximilien, plus âgé qu’elle, va faire basculer sa vie. A défaut de l’aimer éperdument, elle le trouve rassurant, stable, fiable : il saura lui offrir une vie simple et sans soucis. En acceptant ses avances, elle est persuadée de faire le choix de la raison. Elle l’épouse donc, et s’installe dans l’appartement parisien qu’il partage avec sa vieille tante aigrie, Emma.

Là où tombent les anges, Charlotte Bousquet, Gulf Stream, Electrogène

Mais le conte de fées tourne vite à l’aigre : Robert se montre rapidement jaloux, étouffant, et même violent. Solange se voit peu à peu privée de liberté… Puis, la guerre est déclarée, et Robert est envoyé au front…

C’est un très joli roman, délicieusement dense, que nous propose Charlotte Bousquet : sous sa plume, c’est toute une époque qui renaît. Nous découvrons le Paris des années 1910, et tout particulièrement l’impact qu’a eu la Première Guerre mondiale sur notre capitale et ses habitants. Charlotte Bousquet recrée les alertes à la bombe pendant lesquelles on se précipitait dans les caves, nous raconte la vie sur le front et dans les hôpitaux de campagne, et montre comment la vie s’organise pendant la guerre. Elle donne la parole aux femmes, restées à l’arrière, qui doivent s’organiser sans les hommes, reprendre leurs métiers, gérer le rationnement et le deuil, parfois. C’est une époque bien difficile, où la peur est omniprésente : peur de l’invasion, du manque, de la mort des hommes qu’elles aiment…

Là où tombent les anges est un roman très engagé, féministe même. Charlotte Bousquet y aborde de nombreux sujets sur la condition féminine de l’époque, du mépris des autorités qui refusent de reconnaître à sa juste valeur l’effort de guerre des femmes à la prison que pouvait devenir le mariage, en passant par le droit de disposer de son corps (le droit à l’avortement est ainsi évoqué). A travers le personnage de Solange, frappée par son père, puis par son mari, elle parle également les violences physiques et morales faites aux femmes et montre à quel point il est difficile de s’en sortir. Solange est un personnage fort, et c’est avec plaisir que le lecteur suit sa lutte pour s’en sortir.

Le départ de Robert pour le front est une vraie délivrance pour la jeune femme, qui culpabilise tout de même de son soulagement à le savoir loin d’elle. Elle va se rapprocher de la tante Emma, va découvrir ses secrets et nouer une bien jolie relation avec la vieille dame. Le lecteur suivra également les aventures des deux amies proches de Solange, Lili et Clémence, ce qui permet à Charlotte Bousquet de nous offrir un récit aux multiples facettes, profondément humain : aux côtés de Clémence, nous redoutons l’arrivée du télégramme funeste qui lui annoncerait son veuvage, et avec Lili, nous croquons la vie à pleines dents…

Là où tombent les anges est un roman profondément touchant, aux héroïnes qui sonnent juste, et qui nous touchent. Charlotte Bousquet dresse avec beaucoup de talent le portrait de trois femmes libres, en prises avec les difficultés de leur époque. Chapeau bas, madame Bousquet !

Là où tombent les anges, Charlotte Bousquet. Gulf Stream, collection « Électrogène », 2015.

A propos Emily Costecalde (589 Articles)
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.
Contact :Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*