C'est tout chaud !

Traqués sur la Lande, l’histoire des enfants bagnards

Traqués sur la Lande, Jean-Christophe Tixier, Rageot,

AVENTURE HISTORIQUE JEUNESSE — Jean-Christophe Tixier a écrit de nombreux romans pour la jeunesse : son dernier, Traqués sur la Lande, emmène les jeunes lecteurs à Belle-Île !

Belle-Île-en-Mer, 1934. L’île abrite une colonie pénitentiaire. Autrement dit, un bagne pour mineurs. Là, des enfants de 8 à 21 ans, coupables de crimes, petits délits, ou simplement d’être nés dans la mauvaise famille au mauvais moment, sont enfermés pour apprendre un métier en rapport avec la mer. Enfin, en théorie. Parce qu’en pratique, ils sont tout simplement en prison, affamés et maltraités par les gardiens du bagne.
D’ailleurs, ce jour-là, c’est à cause d’un gardien que tout commence. Celui-ci corrige violemment un enfant ayant osé croquer dans son fromage avant de terminer la soupe claire qu’on leur sert. Dans le réfectoire, c’est la guerre. Les autres bagnards, outrés, osent enfin se fédérer et se révolter. Les gardiens, débordés, se font submerger et certains pensionnaires parviennent à s’évader. L’alarme est donnée immédiatement, la traque lancée. Dans la véritable histoire dont est tiré ce roman, les enfants sont tous rattrapés, sévèrement corrigés et à nouveau parqués. Mais Jean-Christophe Tixier choisit d’en laisser certains s’évader pour de vrai : Gab, le Lion, le Morveux et Demi-Lune gagnent la lande. Il leur faut trouver des vêtements, des vivres et surtout un plan de secours. Car tout le monde les cherche ! Aël, de son côté, ne rêve que d’une chose : quitter son île, s’éloigner de son père qui ne rêve que de la marier à n’importe quel homme pourvu qu’il l’en débarrasse et d’enfin voler de ses propres ailes. Et il se pourrait bien que tous ces destins se croisent sur la lande de Belle-Île.

S’inspirant de faits réels glaçants, Jean-Christophe Tixier propose un roman court et dense, qui nous emmène sur une lande battue par les vents. Le roman est très court, aussi personnages et relations ne sont-ils pas très développés. Pourtant, malgré la brièveté de l’ensemble, le tout se tient fort bien et on passe un excellent moment en compagnie de nos fugitifs. L’auteur évite, de plus, la fin larmoyante et nous offre une conclusion pleine de poésie.
Au fil de l’histoire, on découvre plus avant l’abomination qu’étaient ces colonies pénitentiaires, véritables systèmes à broyer la jeunesse et dont certains ont usé – et abusé. Outre les gardiens qui s’acharnent à qui mieux mieux sur leurs pensionnaires, il faut compter avec les prisonniers eux-mêmes, qui se constituent en petits clans  regroupés autour des caïds du bagne. Ainsi, Gab et ses amis doivent non seulement fuir les gardiens, mais aussi leurs ex-codétenus qui aimeraient bien leur faire la peau. De fait, le suspens ne se dément jamais au cours du roman !

Traqués sur la Lande est donc un très bon roman d’aventure historique, fluide et prenant, à proposer aux jeunes lecteurs dès 10 ans !

Traqués sur la Lande, Jean-Christophe Tixier. Rageot, mars 2016. 

A propos Oihana (437 Articles)
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*