C'est tout chaud !

Memorex : un thriller anticipatif glaçant !

Cindy van Wilder, Gulf Stream, Electrogène, Memorex

THRILLER — Après son époustouflante trilogie des Outrepasseurs, Cindy Van Wilder revient au roman young-adult avec Memorex, un thriller anticipatif glaçant.

2022. La vie de Réha a basculé depuis un an. Un an que sa mère est morte dans un attentat contre sa fondation, Breathe, qui promeut un art contemporain et engagé. Cela fait aussi un an que son père, un scientifique de génie, ne quitte plus Star Island, l’île familiale, afin de travailler sur les projets de recherche de Memorex, sa multinationale pharmaceutique, qui mène des expérimentations sur la mémoire. Un an également qu’Aïki, le jumeau de Réha, son complice de toujours, s’est muré dans une indifférence qui fait souffrir tant et plus la jeune fille.
Or, voilà. En ce mois de novembre, tous trois vont se retrouver sur Star Island pour commémorer le triste anniversaire de leur mère et épouse. Réha a bien l’intention de forcer la conversation, de lever les tabous et les mystères, de se débarrasser de ce qui la hante, de retrouver les siens et de tourner la page sur ce qu’elle ressasse depuis un an. Mais entre les rancœurs familiales, les non-dits, et les convoitises que génère Memorex, les vacances ne vont pas être de tout repos.

On ne peut pas dire que les vacances de Réha commencent bien : en soi, la commémoration du décès de sa mère n’est pas un motif de réjouissances. En plus de cela, les journalistes sont prêts à les cueillir, son frère et elle, à la sortie de leur pension hyper select pour obtenir, au pire, une photo, au mieux, un scoop. Mais il y a pire : leur tante, la sœur de feue leur mère, après s’être répandue en calomnies dans la presse, tente désespérément d’arracher une entrevue à Réha qui, on s’en doute, refuse obstinément. On a touché le fond ? Pas tout à fait. Car Aïki a invité, de son propre gré, sur leur île déserte et pour une cérémonie très intime, sa toute nouvelle petite amie, Holly, que Réha a déjà bien du mal à supporter en temps normal. L’ambiance est donc pour le moins électrique. Et ce que Réha trouve sur l’île n’améliore en rien le climat délétère qui règne.

Cindy van Wilder, Gulf Stream, Electrogène, Memorex

Véritable page-turner, Memorex se dévore littéralement. Dès les premières pages, Cindy Van Wilder instaure un climat de malaise et de mystères : qui a tué la mère des jumeaux et pourquoi ? Pourquoi Aïki semble-t-il s’en être merveilleusement remis et ignore-t-il désormais sa sœur ? Pourquoi leur père est-il si mystérieux quant au Memorex, à ses recherches, au décès de leur mère ? Pourquoi la tante Magalie essaie-t-elle de s’immiscer à nouveau à toutes forces dans leur vie ? Et quelle mouche a donc piqué Aïki pour faire pénétrer une étrangère dans leur sanctuaire ?
La tension est maintenue de bout en bout : aux péripéties succèdent les retournements de situations et révélations fracassantes laissant le lecteur en plein questionnement. Malgré quelques révélations que l’on voit venir, Cindy Van Wilder trousse une intrigue hautement efficace, au rythme prenant, et qui multiplie les fausses pistes pour mieux perdre le lecteur. Le fait que l’action se déroule sur à peine deux jours et, de plus, dans le huis-clos que représente Star Island ajoute au suspens général.

L’intrigue, de son côté, soulève d’intéressantes questions scientifiques et éthiques toutes d’actualité. La figure du savant fou, intelligemment mise en avant, amène d’intéressantes réflexions sur les façons dont on fait progresser la science et les extrémités auxquelles un esprit obsédé est capable de s’abaisser. Et c’est d’autant plus réaliste que 2022, mine de rien, c’est demain.

Réha est vraiment la pierre angulaire de ce récit : courageuse, déterminée, mais aussi profondément blessée, c’est une jeune femme passionnante à suivre et dont la psychologie (torturée !) vient souligner l’intrigue – et il est difficile d’en dire plus sans gâcher toute l’histoire. Côté récit, l’auteur fait quelques allers-retours entre passé et présent et entre les pensées des autres personnages, de façon tout à fait maîtrisée – et qui alimente le suspens. Le récit laisse également la place à quelques scènes particulièrement touchantes, liées aux nombreux tabous qui gangrènent la famille de Réha et Aïki. L’équilibre est donc atteint !

En somme, Memorex est un roman particulièrement prenant, qui a le mérite de proposer une intrigue à la fois très rythmée et soulevant d’intéressantes questions liées à l’éthique et aux sciences tout en flirtant avec l’anticipation sur fond de drame familial. On recommande plus que chaudement ce thriller anticipatif !

Memorex, Cindy Van Wilder. Gulf Stream (Electrogène), mai 2016.

A propos Oihana (415 Articles)
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*