C'est tout chaud !

Chasseurs de livres : énigmes littéraires et chasse au trésor !

ROMAN JEUNESSE — Vous connaissez le Bookcrossing ? Ce système vous permet de renseigner un livre sur le site adéquat et de le libérer dans la nature en indiquant ses coordonnées GPS, afin qu’un autre lecteur le trouve, le lise et le libère peut-être à son tour. Et maintenant, connaissez-vous la chasse au trésor de la chouette d’or ? Lancée en 1993, la chasse proposait de retrouver une statuette – et n’a jamais été résolue. Bon, maintenant, imaginez ces deux activités combinées : vous obtenez Book Scavenger. Et Book Scavenger est le centre de la vie d’Emily, la jeune fille dont Jennifer Chambliss Bertman narre les aventures !

Emily est entourée de deux parents fantasques et d’un frère aîné totalement fan de Flush. Emily, elle, ne vit que pour les livres et les cryptogrammes. Donc quand on peut combiner les deux, c’est encore mieux, ce qui fait qu’elle est totalement accro à Book Scavenger, le grand jeu lancé par Garrison Griswold. D’ailleurs, Emily ne tient plus en place : elle déménage à San Francisco, la ville de Garrison Griswold ! Pour une fois, elle a même hâte de partir. Car la famille d’Emily est atypique. Ses parents n’ont qu’un seul rêve : avoir 50 maisons dans 50 états différents. Ce qui fait que tous les ans, la petite famille emballe ses maigres possessions – quand on déménage sans arrêt, on n’est pas matérialiste – et découvre un nouvel état. Corollaire : difficile de se faire des amis lorsqu’on doit les quitter si vite.

Chasseurs de livres, Jennifer Chambliss Bertman, Robert Laffont,

Mais San Francisco est pleine de promesses et, ça ne loupe pas, Emily découvre une version pour le moins étrange d’une nouvelle d’Edgar Allan Poe, Le Scarabée d’or : elle en est sûre, elle vient de tomber sur le nouveau jeu mis en place par Garrison Griswold, alors même que celui-ci vient d’être hospitalisé suite à une lâche agression. Emily se lance sur les traces des indices qu’elle a découverts et se met à tenter de déchiffrer énigmes et cryptogrammes, avec l’aide de James, son jeune voisin à l’épi incontrôlable.

Dès les premières pages, Jennifer tisse un univers vraiment attachant. Emily, jeune fille solitaire, s’interdit d’avoir des amis et se plonge corps et âmes dans les chasses aux livres. À son arrivée dans sa nouvelle maison, on découvre James, le voisin loquace, amoureux des ordinateurs et des cryptogrammes, lui aussi. Rapidement, tous deux se lient d’amitié, ce qui permet à Emily de vivre une rentrée un peu plus sereine qu’à l’accoutumée. Le roman est très prenant avec l’histoire de chasse au livre et au trésor, bien sûr, mais Jennifer Chambliss Bertman en profite pour évoquer des sujets de société d’importance comme le déracinement, les relations familiales et l’amitié – et pas seulement entre enfants, les adultes aussi ont droit à leurs petites histoires. Il est aussi beaucoup question de nouvelle école, de rentrée ou de débarquer dans un univers encore inconnu, une des grosses angoisses d’Emily, habituée aux déménagements et aux rentrées angoissantes – un thème qui parlera sans doute à de nombreux lecteurs.

La chasse au livre et au trésor, de son côté, est pimentée à souhait, avec des indices prise de tête, des opposants aux plans machiavéliques et des gens qui, sous des dehors bienveillants, ne sont pas toujours des plus sympathiques. L’histoire est bien menée et loin d’être manichéenne !
Le texte est bien sûr truffé d’énigmes que l’on cherche à décrypter en même temps qu’Emily – pas de panique, toutes les solutions sont données ! Et cela alimente bien agréablement le suspens : car on se demande évidemment si Emily va réussir à s’intégrer, à trouver le trésor, tout en cherchant, nous-mêmes, à décrypter les indices qu’elle trouve.

Cette première aventure d’Emily est donc particulièrement réussie et tout aussi prenante : le récit est rythmé, parsemé d’énigmes passionnantes à décrypter et nous permet, en sus, d’en apprendre plus sur la littérature, notamment sur l’œuvre d’Edgar Allan Poe, dont les œuvres servent de supports à quelques indices de la chasse. Outre les questions liées à la chasse au trésor, Jennifer Chambliss Bertman évoque également des sujets qui peuvent toucher les lecteurs, petits comme grands : le déracinement, la vie en société, la découverte d’un nouvel environnement, l’amitié ou les relations familiales. Une excellente combinaison !

Chasseurs de livres, tome 1, Jennifer Chambliss Bertman. R. Laffont, 9 février 2017. Traduit de l’anglais par Magali Duez.

Lire également la chronique d’Emily sur The American Break.

A propos Oihana (437 Articles)
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*