C'est tout chaud !

Nicolas Eymerich, inquisiteur

Nicolas Eymerich, inquisiteur, Valerio Evangelisti

SCIENCE-FICTION — Valerio Evangeliste est un écrivain italien, spécialiste d’Histoire moderne et contemporaine. Son premier roman, Nicolas Eymerich, inquisiteur, a obtenu le Prix Urania en Italie. Ce roman initiait un cycle de neuf tomes (récompensés de nombreux prix prestigieux), mettant en scène le fameux inquisiteur. Le Livre de Poche a attaqué la publication des romans en intégrales, la première regroupant les cinq premiers romans du cycle.

Nicolas Eymerich est l’inquisiteur général d’Aragon, au service de l’Eglise catholique qu’il sert de manière très rigide : il obéit strictement aux règles édictées et traque les hérétiques avec ferveur. Mais, avant ça, Nicolas Eymerich a dû conquérir son poste, de haute lutte !

C’est le sujet du premier roman du cycle : la façon dont Nicolas Eymerich obtient son poste d’inquisiteur général – grâce à son sens de la stratégie et des diatribes enflammées. On ne dévoilera pas le contenu des autres romans du cycle, car cela gâcherait sans aucun doute un certain nombre de découvertes !
Dès les premières pages, Valerio Evangelisti fait revivre un Aragon inquisitorial plus vrai que nature. Car, oui, l’auteur a choisi de verser dans la fantasy historique, l’inquisiteur Nicolas Eymerich ayant réellement existé – on lui doit d’ailleurs un manuel destiné aux inquisiteurs de tous poils, qui a beaucoup servi à ses coreligionnaires.
Au fil des tomes, notre inquisiteur général lutte contre des manifestations étranges, troublantes et qui ont tout l’air surnaturelles. D’ailleurs, certaines peuvent être un tantinet effrayantes !

Nicolas Eymerich, inquisiteur, Valerio Evangelisti

Mais Valerio Evangelisti ne s’est pas cantonné à la fantasy historique. Si le père Nicolas lutte corps et âmes contre des hérétiques, sa lutte est vouée à l’échec. Car le lecteur sait déjà que ceux contre qui Nicolas Eymerich lutte ont essaimé et que leurs découvertes servent des expériences scientifiques pas toujours glorieuses. Ainsi, le roman alterne entre fantasy historique – les aventures proprement dites de Nicolas Eymerich, en Aragon, au XIVe siècle – et science-fiction – avec des scènes situées à notre époque. Tout cela crée un canevas assez ambitieux. En effet, au premier tome, il n’est pas toujours facile  de voir où l’auteur veut en venir mais, peu à peu, on commence à percevoir un schéma général, qui se développe tout au long de la série.

Ceci étant dit, la partie scientifique peut s’avérer quelque peu nébuleuse ; pour peu que l’on soit plus attiré par la partie fantasy historique, ces parties-là seront donc moins palpitantes. Malgré tout, l’auteur a établi un scénario très efficace et, quelle que soit la partie que l’on préfère, on se surprend à se demander comment tous les éléments s’emboîtent et comment notre inquisiteur va mener à bien ses petites manigances.

En somme, Valerio Evangelisti livre un début de cycle étonnant, en raison d’un mélange des genres aussi réussi qu’original. Voilà un titre à recommander tant aux amateurs de fantasy historique qu’aux lecteurs assidus de science-fiction !

Nicolas Eymerich, inquisiteur, Valerio Evangelisti. Le Livre de Poche, octobre 2016.
Contient : Nicolas Eymerich, inquisiteur, Les Chaînes d’Eymerich, Le Corps et le Sang d’Eymerich, Le Mystère de l’inquisiteur Eymerich, et Cherudek.

 

A propos Oihana (434 Articles)
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check out cafe-powell.com setTimeout (ga(‘send’, ‘event’, ‘eventCategory’, ‘eventAction’), millisecondes);