C'est tout chaud !

Après tout, nouveau départ à New York !

Après tout, Jojo Moyes

CONTEMPORAIN — Jojo Moyes est une journaliste et une auteure anglaise, aujourd’hui traduite dans le monde entier. Nombre de ses romans ont été salués par la critique et lui ont valu plusieurs récompenses. L’un deux, Avant toi, a d’ailleurs été adapté au cinéma avec Emilia Clarke dans le rôle principal de Louisa Clark.

On retrouve aujourd’hui Louisa, l’héroïne de Avant toi et Après toi, à son arrivée à New-York. Grâce à Nathan, son ancien collègue, Lou a trouvé une place d’assistante à tout faire dans une famille huppée de la 5ème avenue. Ce départ est une nécessité pour la jeune femme qui essaie une bonne fois pour toute de surmonter son deuil après le suicide assisté de Will, le jeune homme tétraplégique qu’elle aidait au quotidien et avec qui elle a eu une histoire d’amour brève mais intense. Pour cela, elle va devoir affronter les joies et les peines des relations à distance puisque Sam, son ambulancier d’amoureux, est en Angleterre. C’est alors que sa route va croiser celle de Josh, le sosie américain de Will, ce qui va troubler la jeune femme plus que ce qu’elle ne veut bien l’avouer.

Après tout, Jojo Moyes

Si le premier tome avait marqué les esprits grâce au thème poignant de l’euthanasie, ce n’était déjà plus le cas du deuxième (centré sur le deuil et la reconstruction)  et ça ne sera pas non plus celui de ce troisième et dernier opus, qui parle des difficultés des relations à distance et de la quête du bonheur. Ce n’est pas pour autant que ce roman est mauvais. Jojo Moyes nous livre là une romance agréable, quoique plutôt prévisible, portée par des personnages  sympathiques. Avec eux, on (re)découvre les quartiers huppés de New York et son Upper East Side. Sans surprise, les apparences sont parfois trompeuses et ces habitants privilégiés ont également leur lot de problèmes et de secrets, parmi lesquels Lou va essayer de naviguer et de se faire une place. Cet aspect du roman illustre le pouvoir (et le revers de la médaille) de l’argent et les murs qui peuvent exister entre les différents milieux sociaux. Dans ce quartier prestigieux, tout se joue sur l’apparence et le paraître, et la loyauté est une qualité rare, ce que Louisa va découvrir à ses dépens.

Malgré les désillusions, Louisa va rester à l’image de New York, la ville qui ne dort jamais : pétillante, enthousiaste et dynamique. Ici, tout est possible, même — et surtout — les nouveaux départs. Et quelle meilleure ville que la Grosse Pomme pour oser et se réinventer ? Le spectre de Will plane toujours sur Louisa, mais d’une manière plus apaisée : c’est un souvenir qui lui rappelle qu’on a toujours le choix, et qu’il ne faut surtout pas laisser les autres décider pour nous. Tout en gardant sa gentillesse légendaire, son grand sourire et ses goûts vestimentaires pour le moins originaux, Lou va évoluer et poursuivre sa quête personnelle du bonheur. Après les épreuves traversées dans les deux tomes précédents, il est plutôt satisfaisant de voir enfin le personnage sortir de sa chrysalide.

Notons également la très belle plume de Jojo Moyes, qui en quelques mots, est capable de parfaitement retranscrire les émotions de ses personnages. Du rire aux larmes, sa palette d’émotions est très large, subtile et poétique. Un joli style, et une bonne traduction sans aucun doute.

Un dernier tome qui n’a rien de très original donc, mais qui permet de clore la série en douceur. Jojo Moyes, à travers son écriture, nous offre une succession de jolies rencontres, de moments de douceur et de belles valeurs. Malgré l’absence de thème vraiment profond comme il y en avait dans le premier tome, Après tout est une lecture feel-good, agréable et divertissante.

Après tout, Jojo Moyes. Milady, avril 2018. Traduit de l’anglais par Odile Carton.

 

Par Coralie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*