Un nouveau prix à suivre de près

Vendredi dernier, Paul Colize s’est vu décerner le prix du boulevard de l’imaginaire pour Un long moment de silence (éditions La Manufacture des livres). Le moment était émouvant, tant pour l’auteur, qui a eu l’insigne honneur de pouvoir serrer la main de Victor Hugo (car le cadeau était tout de même une main en cire, offerte par le musée Grévin, à partir d’un moule crée à l’occasion de l’inauguration du musée en 1882 !), que pour l’équipe de la ligue de l’imaginaire et du Comité des Grands Boulevards, qui remettait leur tout premier prix.

C’est une union surprenante, mais surtout réussie que ce mariage entre les Grands Boulevards, incarnés par Bruno Blanckaert, directeur du cinéma emblématique Le Grand Rex, et la ligue de l’imaginaire, qui réunit les auteurs de fantasy, fantastique, SF les plus talentueux de leur génération. L’équipe de Café-Powell était à la remise du prix le 28 juin dernier : force est de constater que l’ambiance était conviviale, résolument tournée vers l’avenir.

La ligue de l’imaginaire, qui aurait pu s’appeler la ligue de la marmotte exhibitionniste, si Bernard Werber n’était intervenu, réunit depuis 2008 Franck Thilliez, Bernard Werber, Maxime Chattam, Patrick Bauwen, Jacques Ravenne, Eric Giacometti, Olivier Descosse, Henri Loevenbruck, Erik Wietzel, Laurent Scalese et David S. Khara. Leur but ? défendre et valoriser une littérature de qualité, souvent décriée, ou décrite comme un genre mineur : l’imaginaire, sous toutes ses formes.

A l’occasion de la remise de ce prix, le Grand Rex ouvrait ses portes et Bruno Blanckaert, le directeur, accueillait avec joie les amateurs de littérature, affirmant sur scène sa confiance en la librairie et en l’avenir du livre. Le prix est reconduit l’année prochaine, l’affaire est donc à suivre !

Ajoutons que la ligue de l’imaginaire lance également un rendez-vous mensuel au Delaville Café, sur les Grands Boulevards : un mercredi par mois, un auteur de la ligue rencontrera une personnalité de l’imaginaire. Gageons que la littérature de l’imaginaire a un bel avenir, grâce à cette équipe de passionnés.

Par Emily et Kévin

A propos Kévin Costecalde 189 Articles
Passionné par la photographie et les médias, Kévin est chef de projet communication. En 2012, il a lancé le blog La Minute de Com, une excellente occasion selon lui d'étudier les réseaux sociaux et l'actualité. Curieux et touche-à-tout, Kévin aime les challenges, les voyages et l'ironie.

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.