Les Trois Brigands, un jeu familial pour petits et grands !

JEU DE SOCIÉTÉ — L’Ecole des Loisirs édite des albums jeunesse de qualité. Mais saviez-vous que l’éditeur propose également un catalogue de jeux dérivés des univers de ses albums ?

Café Powell a testé pour vous le jeu tiré des Trois Brigands, de Tomi Ungerer, prévu pour 4 joueurs.

Le jeu des Trois Brigands, Les Trois Brigands, Tomi Ungerer, école des loisirs

Le jeu des Trois Brigands, Les Trois Brigands, Tomi Ungerer, école des loisirs

Le jeu des Trois Brigands, Les Trois Brigands, Tomi Ungerer, école des loisirs

Sur la boîte, il est noté « de 5 à 105 ans » et vous verrez que le jeu est, à la fois, très accessible, et de nature à amuser petits et grands. Le coffret contient un plateau de jeu, 4 collecteurs de pièces, des pièces d’or, des cartes attaque et des cartes butins.
Dans l’histoire originelle, les trois brigands détroussent les voyageurs qui passent à leur portée, jusqu’au jour où ils rencontrent Tiffany, une petite orpheline, qui va changer leurs façon de voir et faire les choses.
Ici, dans le jeu, c’est un peu la même idée : vous devez récolter suffisamment d’argent – en détroussant des voyageurs – pour acheter une ville et y recueillir Tiffany. Impossible de gagner la partie si on n’a pas récupéré la fillette ET construit la ville ! Le jeu se base sur le principe de la bataille : vous devez affronter les autres joueurs à coups de cartes, celui qui pose la plus forte remporte le gros lot – et s’il y a égalité, bataille !

Le jeu des Trois Brigands, Les Trois Brigands, Tomi Ungerer, école des loisirs

Le jeu est accessible dès 5 ans, en raison des graphismes clairement marqués et colorés pour les cartes et des collecteurs de cartes qui permettent de bien visualiser la progression de son petit magot personnel.

Alors, évidemment, y jouer avec des adultes rôlistes (comme nous l’avons fait) amènera sans aucun doute son lot de récriminations – « Mais on peut pas attaquer les autres joueurs ? », « On peut pas monter un casse sur la ville d’à-côté ? » – ou d’adaptations de règles pour le moins audacieuses – « J’ai plein d’or, je peux acheter Tiffany ? », « Maintenant que j’ai Tiffany, est-ce que je peux l’exploiter pour construire la cité ? », « On peut faire du troc, vu que j’ai pioché une 2e Tiffany, je peux l’échanger contre une tour ? ». Mais une chose est sûre, on rit beaucoup, on se prend très vite au jeu et on se surprend à réfléchir ardemment à quelle carte jouer pour, au mieux, gagner, au pire, empêcher les autres de remporter la partie.

Une bonne idée à glisser sous le sapin !

Les Jeu des Trois Brigands, inspiré de l’univers de Tomi Ungerer. Ecole des Loisirs, 2016. 

A propos Oihana 542 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.