Qui ment ? : un thriller américain en milieu lycéen !

ROMAN ADO — Le pitch est simple mais efficace : cinq lycéens américains sont collés. L’un d’eux meurt. C’est une des personnes présentes dans la pièce qui l’a tué. Mais laquelle ?

Serait-ce Bronwyn, l’intello de bonne famille qui a probablement été collée pour la première fois de sa vie ? Ou Cooper, le petit génie du baseball que tout le monde apprécie ? Addy, le prototype de la jolie fille populaire, est également sur le banc des suspects, aux côtés de Nate, le bad boy du lycée et dealer à ses heures… lequel des quatre est coupable ? Qui ment ?

Teen drama dans un lycée américain, Qui ment ? semble cousu de fil blanc de prime abord, car il joue avec les clichés. Chacun des personnages principaux incarne un stéréotype. Heureusement, plus le récit avance, plus notre quatuor s’éloigne des clichés du début pour gagner en profondeur. Nos personnages ne sont pas ce que l’on croit. Même si leur évolution reste prévisible, elle est plaisante à découvrir. On a vraiment envie de savoir ce qu’il s’est passé dans cette salle de classe.

Qui ment ?, Karen M. McNamus, Nathan

Justement : le suspense est un élément important de ce roman, et fort heureusement, l’intrigue est plutôt bien menée jusqu’à la fin, où la révélation finale, qui vient à l’un des personnages secondaires, tombe peut-être un peu trop facilement. Mais, bon public, on n’en tiendra pas rigueur à ce thriller lycéen par ailleurs tout à fait honnête.

On saluera la critique que fait l’auteure des ravages que peut entraîner un usage malveillant des réseaux sociaux, (Simon, l’adolescent mort, étant à l’initiative d’une application révélant tous les secrets peu reluisants de ses camarades) : dépression, décrochage scolaire, tentative de suicide… L’auteure explore l’éventail des possibilités pour un adolescent qui se retrouve bien malgré lui dans toutes les conversations d’un lycée. Les médias ne sont pas en reste, et sont aussi pointés du doigt : l’affaire et les accusations de meurtre qui pèsent sur nos quatre héros font bientôt l’objets d’articles et de reportages télévisés… avec les conséquences que l’on imagine. Même la police en prend pour son grade, lorsqu’elle révèle au cours de son enquête des détails intimes de la vie des jeunes suspects… On conclura en disant que la vie au lycée peut être déjà bien moche sans avoir la mort d’un camarade et l’attention de la police sur les bras. Alors imaginez quand en plus de vos petits problèmes adolescents, vous devez gérer une médiatisation à outrance et les soupçons des uns et des autres… Pas facile, facile pour nos jeunes héros !

Voilà un thriller sans prétention, qui se lit à vitesse grand V, avec l’efficacité d’une série américaine. Le découpage. Qui donne voix tour à tour à chacun des membres du quatuor, contribue sans doute au rythme addictif du récit. Bien joué !

Qui ment ?, Karen M. McNamus. Nathan, 22 mars 2018. Traduit de l’anglais par Anne Delcourt.

A propos Emily Costecalde 646 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.