Fandom : Le Soulèvement… Il faut sauver le soldat Nate !

Fandom, Anna Day, PKJ

ROMAN YOUNG-ADULT — Une suite à Fandom, le roman young-adult qui jouait si habilement avec les codes de la dystopie ? On avait un peu peur, on l’avoue. Puis on a replongé avec plaisir dans l’univers d’Anna Day.

Même un an après la lecture du premier tome, on retrouve assez facilement ses marques dans cette histoire qui imagine 4 fans de dystopie subitement projetés dans l’intrigue de leur roman favori. Cela peut sembler sympa comme ça, mais en vrai : aimeriez-vous réellement devenir brusquement l’héroïne de Hunger Games ? Pas vraiment, n’est-ce pas ? C’est beaucoup plus sympa de lire les aventures de Katniss bien au fond de son canapé que de les vivres dans le sang et les larmes… Mais Violet, elle, s’était subitement retrouvée dans le rôle de son personnage préféré qui, comble de malchance, doit mourir à la fin du roman. Au terme d’une multitude de rebondissements typiques de la dystopie mais habilement détournés par l’autrice, Violet, Katie et Alice parvenaient à rentrer chez elles, et à se réveiller du coma où elles étaient plongées pendant toute leur aventure littéraire. Pas Nate, le petit frère de Violet, resté coincé là bas. Vous l’aurez deviné : l’intrigue du tome 2 consiste pour Violet et ses amies à retourner dans le monde de La Danse des pendus afin de réussir à tirer Nate des griffes du roman. Et le temps presse, car cela fait déjà plus d’un an que Nate est dans le coma, et les médecins sont pessimistes…

Fandom : le soulèvement, Anna Day

Chose intéressante : un an après leurs aventures livresques, Violet et Alice sont devenues des autrices d’un best-seller, en écrivant la suite de La Danse des pendus. Passées de l’univers amateur de la fanfiction à l’édition professionnelle, les deux jeunes filles pensent avoir habilement conclu la série, mais la loi du marketing menace de les rattraper : le public réclame un troisième tome. Elles ont oublié qu’elles ont autrefois vécu dans l’intrigue de leur roman favori, mais sentent confusément qu’il ne doit jamais y avoir de troisième volume. Elles ne tardent pas à recouvrer la mémoire. Une course contre la montre s’engage alors : Violet essaie de sauver Nate de l’intérieur du roman, et Alice de l’extérieur.

Ode à la puissance des communautés de fans et de l’imagination collective, ce deuxième tome continue à jouer brillamment avec les codes du genre de la dystopie. Nulle moquerie, et nul désir de railler les canons du genre : Fandom a visiblement été écrit par quelqu’un à qui ce genre tient à coeur et qui prend plaisir à jouer avec les jalons obligés de toute bonne dystopie qui se respecte. Ce deuxième tome parlera donc très probablement aux fans de dystopie qui savent apprécier une bonne mise en abîme.

Fandom : le soulèvement, Anna Day. PKJ, 2020. Traduit de l’anglais par Christophe Rosson.

A propos Emily Costecalde 689 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.