CV en anglais : 4 conseils pour postuler à l’étranger

Depuis quelques années, travailler à l’international et surtout dans des pays anglophones reste l’un des objectifs les plus recherchés. Pour cela, il est nécessaire d’avoir un bon bagage et une bonne capacité d’adaptation pour bien commencer sa carrière à l’étranger, mais surtout avoir un CV adapté à un pays où l’on parle anglais.

Avant de commencer : s’inspirer des modèles sur internet

Lorsqu’on rédige un CV en anglais, surtout si c’est la première fois, il est bien judicieux de s’inspirer des nombreux modèles de CV disponibles sur internet. En effet, ces modèles ont été rédigés suivant les normes instaurées en plus d’avoir un côté créatif et différent du classique Europass notamment. Il est conseillé de ne jamais traduire votre CV français en anglais mot à mot si vous souhaitez que votre CV soit impeccable. En effet, les rubriques ne sont pas disposées de la même façon et certaines informations ne sont pas nécessaires, alors que d’autres le sont bien au contraire. Il vous faudra donc vous adapter à la culture du pays et aux attentes du recruteur tout en suivant les modèles déjà définis pour vous aider.

Connaitre les particularités d’un CV en anglais

Pour un CV en anglais, quelques règles doivent être suivies en ce qui concerne la mise en forme. Cela commence par le nombre de pages : il ne devra pas dépasser de deux pages, bien qu’une seule page soit toujours recommandée. Ensuite, contrairement à la France, la photo n’est pas obligatoire pour un CV anglais, tout dépend de l’endroit ou du service dans lequel vous postulez alors n’hésitez pas à vous renseigner au préalable si une elle sera nécessaire, ou non. Enfin, l’une des plus grandes difficultés d’un CV en anglais est le niveau d’anglais utilisé lors de l’écriture. En effet, il devra être impeccable, à commencer par ne pas mélanger l’anglais américain et britannique.

Ne pas confondre anglais et américain

Au-delà du fait qu’il est important d’utiliser un langage soutenu lors de la rédaction du CV, pensez aussi à faire attention à ne pas mélanger ni confondre les différents anglais selon le pays dans lequel vous postulez. En effet, l’anglais prend des formes différentes, et ce, en fonction des endroits où on le parle, comme c’est le cas pour le français en France et au Canada, qui sont très différents. C’est pourquoi veilliez à rester cohérent dans l’ensemble de la candidature et vous renseigner sur le vocabulaire spécifique à utiliser, tout en ayant une grammaire impeccable.

Les rubriques du CV

Peu importe dans quel domaine le CV sera envoyé, des rubriques utiles doivent être visibles dessus. D’autant plus qu’elles sont légèrement différentes de celles sur un curriculum en français. On commencera par l’objectif de la demande et le nom du poste, l’état civil, l’expérience professionnelle, les formations et études, les compétences en informatique, les activités en dehors de la profession, ainsi que les références si vous en avez. La rédaction du CV doit suivre quelques règles générales (valables dans tous les pays et pas seulement ceux anglophones) telles que l’emplacement de chaque rubrique et l’exactitude des informations inscrites dessus.

Avoir un CV impeccable et adapté au marché anglophone est essentiel pour que les recruteurs considèrent votre candidature. Bonne chance !

A propos Kévin Costecalde 327 Articles
Passionné par la photographie et les médias, Kévin est chef de projet communication. En 2012, il a lancé le blog La Minute de Com, une excellente occasion selon lui d'étudier les réseaux sociaux et l'actualité. Curieux et touche-à-tout, Kévin aime les challenges, les voyages et l'ironie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.