La Nuit des anges : malaise garanti !

La Nuit des anges

THRILLER Si vous êtes en quête d’un thriller bien mené qui flirte habilement avec le malaise du lecteur et exhume des secrets de famille, ne cherchez plus : La Nuit des anges est fait pour vous.

Je vous l’avoue tout net, d’habitude les enquêtes, ce n’est pas trop ma tasse de thé. Mais je me suis laissée convaincre par ce premier roman grâce à ses premières pages extrêmement marquantes. Le reste du roman est à l’avenant : efficace, qui fait froid dans le dos.

On y suit Alice, une jeune femme qui retourne dans la petite ville de son enfance après dix ans d’absence. Elle est accompagnée de Lucas, son fils autiste de neuf ans. Bien vite, elle trouve l’ambiance du village pesante et tout semble lui rappeler la disparition mystérieuse de Victoire, sa meilleure amie, quand elles n’avaient que neuf ans. Peu de temps après son arrivée, alors qu’Alice renoue avec ses vieilles connaissances, une autre petite fille disparaît…

L’angoisse s’installe progressivement, dans le coeur d’Alice et chez le lecteur : Anna Tommasi manie d’une main experte l’art du suspense et la construction d’une atmosphère poisseuse, lourde de non-dits. Il suffira d’une seule semaine pour bouleverser la vie d’Alice, qui retombe aussitôt sous le charme de Teddy, le frère de sa meilleure amie disparue, avec qui elle décide d’exhumer le passé. Cold cases, soupçons, secrets enfouis depuis longtemps : tout leur entourage passe au crible de leur enquête amateure… Ils ne sont pas prêts cependant pour la vérité, et le lecteur non plus, qui lit tout le dernier tiers du roman en apnée, saisi d’horreur face à ce qu’il découvre entre les pages de ce thriller d’une efficacité remarquable.

Porté par un style vif, ce récit est émaillé de compte-rendus psychiatriques d’un enfant mystérieux dont on ne sait tout d’abord rien, mais qui fait froid dans le dos. L’autrice parvient à instiller un profond malaise juste avec le sourire de cet enfant… Imaginez un peu.

La Nuit des anges est un thriller très réussi, d’autant plus bluffant qu’il s’agit là d’un premier roman. Il ne vous laissera pas indifférent, et on n’en ressort pas indemne…

La Nuit des anges, Anna Tommasi. Préludes, mars 2022.

 

 

A propos Emily Costecalde 998 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.