C'est tout chaud !

Tu me plais, je te plais, on se plait…

Tu me plais, Jacques Expert, le livre de poche

Vincent et Stéphanie sont beaux et jeunes. Vincent et Stéphanie n’auraient jamais dû se retrouver dans le même métro en cette soirée pluvieuse. Pourtant les voilà, l’un en face de l’autre. La rencontre est imminente. Vincent cherche le meilleur moyen d’aborder la jeune femme, si belle, si gracieuse, si douce… Attiré comme un aimant par cette beauté lisse, ce cou si fin, Vincent se décide : il la désire, il la veut, il le faut. Stéphanie tombera-t-elle dans le piège du séducteur ?

Ce texte inédit publié au Livre de Poche en mai dernier est une belle entrée en matière dans l’univers sombre de Jacques Expert, un des auteurs en vogue du polar français. Le style est efficace, prenant. En 184 pages, seulement quelques minutes s’écoulent sur la ligne temporelle. Néanmoins, c’est tout un univers qui se dessine sous nos yeux. Les destins de chaque personnage se croisent et se décroisent ; les détails du passé, du présent et du futur s’accumulent pour former une histoire complexe qui cache bien des secrets. Saluons le soin apporté aux données chiffrées, au temps qui s’écoule, à la seconde près. Cette précision, cette finesse, cet acharnement du destin sur Stéphanie… le lecteur est obligé de poursuivre la lecture, implacable, dévastatrice.

L’histoire pourtant est classique : un homme rencontre une femme dans le métro, ils échangent quelques mots, se plaisent. Quel mal y a-t-il à ça ? Hélas pour le belle Stéphanie, Vincent est loin d’être le charmant jeune homme qu’il prétend être. Sous ses traits séduisants se cachent des pulsions destructrices et funestes. Qui pourra venir en aide à Stéphanie ? Son petit-ami, lancé à toute vitesse sur les rues parisiennes ? Le brigadier-chef chargé de retrouver Vincent ? Une parfaite inconnue sortant ses poubelles en pleine nuit ?

Tu me plais, Jacques Expert, le livre de poche

Ce roman fonctionne comme une parenthèse, un entracte. Le lecteur est happé par l’histoire, l’écriture, les personnages. Il oublie le reste. Tout est millimétré, chronométré. L’occasion de s’interroger sur ce qui fait qu’une situation donnée ait lieu : sommes-nous simplement l’accumulation de petits hasards ? Avons-nous un rôle à jouer dans le déroulé des événements ? Pouvons-nous éviter le pire à notre voisine de palier en étant juste un peu plus attentif ? Et si notre destin était écrit ? Notre fin est-elle inévitablement tracée dans le marbre ?

Bref, vous le lecteur en panne d’inspiration, vous le lecteur avide de suspense, vous le lecteur insatiable, voici un court roman à découvrir sans plus tarder.

« Promenons-nous dans le métro pendant que le loup n’y est pas… »

Tu me plais, Jacques Expert. Le livre de poche, mai 2015.

A propos Severine Le Burel (140 Articles)
Littéraire dans l’âme, j’attends d’un roman, film, ou fiction de l’émotion, des bouleversements, un ouragan de sentiments… Bref, j’aime qu’une histoire me touche et me transforme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check out cafe-powell.com setTimeout (ga(‘send’, ‘event’, ‘eventCategory’, ‘eventAction’), millisecondes);