C'est tout chaud !

La Lune et le Roi Soleil : une uchronie versaillaise

UCHRONIE — « Sire, voilà l’heure ! ». C’est sur ces mots que s’ouvrent les journées à Versailles, en 1693. Ce livre nous invite à la Cour du Roi Soleil et nous plonge au cœur du quotidien de l’époque, avec son faste, son Étiquette et sa part d’ombre.

Il nous conte l’histoire du père Yves de la Croix, religieux et explorateur au service de sa Majesté et des deux créatures marines extraordinaires qu’il parvient à capturer dans les mers du Nouveau Monde et à ramener à Versailles. On y rencontre également sa sœur Marie-Josèphe, qui se retrouve au centre de l’attention des courtisans quand elle endosse le nouveau rôle d’assistante de son frère, alors qu’elle cherche sa place à la Cour de France. Elle servira, tout au long du roman, d’intermédiaire entre les hommes et le « monstre marin ». Ce dernier livrera-t-il tous ses secrets ? Louis XIV atteindra-t-il l’immortalité tant espérée ?

L’intrigue, que l’on vit à travers les yeux de Marie-Josèphe, est un peu lente à se mettre en place, émaillée comme elle est d’anecdotes historiques et de descriptions. Le rythme s’accélère néanmoins au premier tiers du roman, lorsque le monstre marin se dévoile un peu plus. À partir de là, la magie opère et l’on se surprend à dévorer les chapitres suivants pour arriver au dénouement.

La Lune et le Roi Soleil, Vonda McIntyre, Le Livre de Poche

Présenté comme un conte tragique sur la quatrième de couverture, ce récit nous livre un mélange subtil des genres où l’Histoire côtoie la fable et les mythes. L’auteur nous permet alors d’explorer une réalité « alternative » de cette année 1693, puisqu’elle a veillé à la crédibilité de tous les points de l’histoire. Son style est très délicat, très juste – en particulier dans son utilisation du vocabulaire et du style de l’époque – et met en lumière des problématiques bien plus vastes : les colonies françaises, la tolérance, la religion, l’avènement des sciences naturelles, la place des femmes dans la société… Ces deux derniers points sont d’ailleurs au centre de l’intrigue puisque ce livre s’attelle également à décrire les obstacles rencontrés par les femmes de cette société lorsqu’elles s’intéressent aux Arts et aux Sciences. Marie-Josèphe est une scientifique émérite dans le domaine des sciences naturelles et une musicienne accomplie puisqu’elle compose des morceaux à la demande du Roi. Néanmoins, en tant que femme, son comportement est jugé inapproprié, voire immoral : tout le crédit de ses recherches et de ses compositions est donc attribué aux hommes de son entourage. À force de volonté, notre héroïne finit donc par se libérer des usages en vigueur au XVIIe siècle, mais également – et surtout – des barrières qu’elle s’imposait à elle-même.

Tout comme son titre, ce roman est donc basé sur la dualité : la Lune et le (Roi) Soleil, la science envers la religion, les femmes contre les hommes. Cette lecture fonctionne ainsi sur plusieurs niveaux et c’est un vrai plaisir de les explorer successivement.

Des rumeurs d’adaptation cinématographique circulent d’ores et déjà, avec Pierce Brosnan dans le rôle de Louis XIV.

La Lune et le Roi Soleil, Vonda N. McIntyre. Le Livre de Poche, Mars 2016. Traduction de Jacques Guiod.

 

Par Coralie

1 Commentaire le La Lune et le Roi Soleil : une uchronie versaillaise

  1. Hooo eh bien voilà qui va direct dans ma liste des romans de fantasy historique à découvrir 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check out cafe-powell.com setTimeout (ga(‘send’, ‘event’, ‘eventCategory’, ‘eventAction’), millisecondes);